EURO 2016 : pourquoi les DRH devront se cramponner

CloudManagementRessources humaines
euro-2016-football-drh-absenteisme-entreprise
3 110

Selon une enquête Robert Half, les DRH craignent une hausse de l’absentéisme en entreprise en raison de l’effervescence associée à l’EURO 2016.

Dirigeants d’entreprise, vous avez détesté les perturbations liés aux grèves ? Vous allez adoré l’EURO 2016 ! Alors que la compétition démarre vendredi prochain (10 juin) avec des Bleus que l’on attend au tournant, on peut s’attendre à quelques impacts sur la productivité en entreprise et la gestion des ressources humaines.

Selon une enquête du cabinet de recrutement Robert Half menée auprès de 200 DRH en France en avril 2016, les probabilités pour que des salariés « manquent à l’appel » les lendemains de matches sont grandes. 63% estiment qu’ils pointeront des absences de collaborateurs en lien avec le déroulement des matches de l’EURO 2016. 15% des DRH estiment même que « cela est très probable ».

Peut-on se montrer rassuré par rapport à nos voisins européens ? La même enquête montre des statistiques « sensiblement plus élevées ». 69% des managers belges considèrent que les collaborateurs vont chercher un moyen pour s’absenter les lendemains de soirées sportives. Les taux montent à 73% au Royaume-Uni et 79% pour les Allemands.

Pour pondérer cette présentation désagréable de l’évènement qui va fédérer les amoureux du ballon rond, Robert Half estime que les entreprises devraient également prendre la balle au rebond et profiter de l’EURO 2016 pour « souder les équipes » en interne. Pourquoi pas organiser une soirée foot dans les locaux…Bon, ce n’est pas évident s’il est interdit d’emmener des boissons alcoolisées sur son lieux de travail.

Néanmoins, 33% des DRH interrogées estiment que ce genre d’évènement sportif peut favoriser « l’engagement des salariés », 28% des responsables du panel évoquent un moyen de renforcer les liens avec l’entreprise et 20% parlent carrément d’augmenter la productivité à cette occasion.

Un projet à parachever ou des objectifs à atteindre contre une place en finale de l’EURO 2016 ? Place à l’imagination.

A lire également : UEFA EURO 2016 : le marketing digital en supporter des stades connectés


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur