Eutelsat met sur orbite ses nouvelles offres haut débit avec le satellite KA-SAT

Cloud

En présentant ses nouvelles offres Tooway, Eutelsat a souligné le potentiel du satellite multi-faisceaux KA-SAT dédié à l’Internet haut débit.

L’Internet haut débit par satellite, dont nous vous parlions hier, est officiellement lancé.

Les partenaires commerciaux d’Eutelsat proposent dès à présent leurs offres Tooway au grand public.

Six conférences ont été organisées ce matin simultanément dans toute l’Europe, permettant de laisser les journalistes jouer avec ces nouvelles offres, regroupées sous la marque “Tooway”.

C’est la solution de Sat2Way à 10 Mbit/s qui était proposée en test.

Le satellite serait-il enfin susceptible de rivaliser avec l’ADSL ?

Pendant nos essais, la connexion était fluide et le débit de 10 Mbit/s promis était bien au rendez-vous.

Une vidéo HD 1080 en streaming sur YouTube était parfaitement fluide.

Beaucoup plus fluide d’ailleurs que la même vidéo vue au domicile de votre serviteur, pourtant en ADSL dégroupé à Paris intra-muros…

Le principal problème que rencontreront les utilisateurs du satellite reste de temps de latence.

Un ping donnait un délai de 700 ms (le temps à une requête Internet de faire l’aller-retour entre l’ordinateur et un serveur français).

Le voyage du signal jusqu’au satellite KA-SAT, situé à 36 000 km au dessus de la surface de notre planète, se fait sentir.

Les abonnés aimant le mode multi-joueur sur le Net seront les principaux impactés par le “lag”.

Mais surtout, la téléphonie proposée en offre double play souffre aussi de ce délai.

Un essai depuis un téléphone branché sur la box Tooway appelant un téléphone portable a cependant été un succès, et la conversation n’a pas été plus compliquée que d’appeler un ami outre-Atlantique.

Satellite oblige, toutes les offres grand public sont limitées par un quota : entre 4 Go et 25 Go par mois, selon Arduino Patacchini, directeur multimédia d’Eutelsat.

Au-delà, le Net n’est pas coupé mais le débit plonge sous les 100 Kbit/s.

Cinq entreprises commercialisent des abonnements en France, et deux de plus pourraient bientôt les rejoindre.

Ces FAI satellitaires sont Sat2Way, Numeo, SHD (filiale de SFR), Connexion Verte et Alsatis.

Les particuliers pourront profiter de débits maximum de 10 Mbit/s en descendant (téléchargement), et de 4 Mbit/s en ascendant.

Le forfait le moins cher est proposé par Sat2Way à 27,90 euros par mois, plus 379 euros pour le matériel et les frais de dossier (mais 36 départements et deux régions subventionnent cet investissement).

Le tout pour un débit de 6 Mbit/s et un quota de 4 Go.

A l’instar de ses concurrents, des offres plus chères permettent des débits plus importants et des quotas bien plus généreux. Les entreprises pourront disposer de forfaits illimités et des débits symétriques.

L’installation est facilitée par un assistant de pointage inclus avec le modem. Un signal sonore aide l’utilisateur à s’aligner parfaitement avec le satellite.

Une antenne Tooway, de 71 x 77 cm. Crédit : Olivier Pascaud pour Eutelsat.

Arduino Patacchini explique d’ailleurs que “les installateurs professionnels utilisent un système similaire“.

(Lire la suite page 2 : la technologie derrière KA-SAT, chiffres d’Eutelsat)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur