Evernote accroche les entreprises à son bloc-notes

EntrepriseManagementRégulations

Evernote met à profit sa dernière levée de fonds pour étendre le périmètre de son offre Business, enrichie de fonctionnalités collaboratives destinées à répondre aux besoins des PME.

La start-up Evenote, qui édite l’application de prise de notes et de sauvegarde d’informations éponyme, va mettre à profit sa récente levée de fonds (85 millions de dollars) pour déployer son offre entreprises dans 7 pays, dont la France.

Cette formule Business reprend le socle d’Evernote, avec notamment des applications pour les écosystèmes fixes et mobiles (Windows, Mac, Android, iOS, etc.), mais elle y adjoint des fonctionnalités collaboratives susceptibles de répondre aux besoins des PME.

L’idée sous-jacente est de créer du liant entre des données disparates pour stimuler l’interaction des utilisateurs et renforcer par là même leur productivité.

Chaque collaborateur conserve son carnet de notes personnel et dispose en parallèle de connecteurs vers une bibliothèque de connaissances partagées, la dénommée “Business Library”.

Celle-ci regroupe tous les contenus que partagent les salariés et ceux qu’ajoutent les administrateurs.

Dans cette base de données, il est possible de monter des interconnexions.

C’est le principe des notes qualifiées “d’annexes”, qui vont puiser dans les ressources internes et partagées pour fournir des informations complémentaires à valeur ajoutée, lors d’une requête via le moteur de recherche intégré.

Pour assurer la sécurité de cet ensemble, Evernote a mis en place des politiques de sécurité, avec en premier lieu la possibilité de définir des droits d’accès.

Autre souci, celui de maintenir une stricte distinction entre les fichiers personnels et professionnels (potentiellement sensibles), notamment lorsqu’un terminal mobile ou nomade s’exporte hors du réseau local.

Ce paramétrage granulaire (réglementation applicable au niveau des données) s’effectue via une console d’administration qui ouvre à une gestion centralisée, du déploiement initial d’Evernote à sa mise en application sur le long terme.

En rapport à l’offre Premium, le quota mensuel par utilisateur double (2 Go de nouveaux contenus). A noter toutefois l’absence récurrente d’un client Linux.

De même, les applications pour BlackBerry et Windows Phone ne sont pas encore compatible. En revanche, les modules complémentaires pour les navigateurs Mozilla Firefox et Google Chrome sont opérationnels.

Cette offre Business revient à 10 euros TTC par mois et par utilisateur avec une facturation annuelle ou par mensualités.

Evernote revendique 45 millions d’utilisateurs. Son écosystème s’agrandit au gré de rachats, dernièrement celui de l’application mobile de saisie manuscrite Penultimate, développée par Cocoa Box.

Voici la vidéo de présentation d’Evernote Business :

A voir aussi
Quiz ITespresso.fr : maîtrisez-vous vos informations personnelles sur Internet ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur