Evernote limite les fonctions des comptes gratuits

Apps mobilesCloudMobilité
2 2

Evernote change les tarifs et modifie les conditions d’usages pour les utilisateurs de comptes basiques. Une manière de pousser à la bascule vers le premium ?

Changement de cap pour Evernote qui vient d’annoncer un bouleversement des tarifs pour les abonnés et des limitations pour les comptes gratuits Basic. Le bloc-notes virtuels changer les règles d’utilisation.

Désormais, seuls les comptes payants Plus et Premium peuvent disposer d’un accès au service sur un nombre illimité d’appareils. Les utilisateurs d’un compte Basic se verront donc informés par courriel de ce changement qui s’appliquera dans 30 jours.

C’est une véritable rupture pour ceux qui avaient pris pour habitude d’utiliser gratuitement Evernote, malgré la limitation imposée à 60 Mo de données par mois. Cela signifie qu’il ne sera possible de synchroniser ses notes sur plus de deux appareils (un smartphone et un ordinateur ou bien deux ordinateurs par exemple).

Evernote justifie les changements par l’amélioration perpétuelle du service et les efforts fournis pour bonifier l’expérience sur chaque plateforme : « Nous avons repensé l’application Evernote pour Windows, accéléré le passage d’une note à une autre sur Mac, ajouté des fonctionnalités pour l’appareil photo sur Android et développé les outils de croquis sur iOS. »

En guise de compensation et pour attirer plus d’utilisateurs vers ses abonnements payants, Evernote précise aussi, dans son billet de blog, qu’elle va accélérer le rythme des mises à jour.

Des améliorations seront ainsi portées au service pour qu’il gagne encore en maturité : « Ces changements sont enthousiasmants, cependant il nous reste encore du chemin à parcourir avant de parvenir à l’Evernote que nous avons imaginé. »

La société américaine met également en avant la qualité du service et la confidentialité des données qui prévaut. Mais, rendre l’outil encore plus puissant et intuitif « a un prix » et « cela demande un investissement considérable en termes d’énergie, de temps et d’argent« .

C’est la raison pour laquelle, l’abonnement Evernote Plus passe à 3,99 euros/mois (contre 2,99 euros/mois auparavant) ou bien à 29,99 euros/an.

Rappelons qu’il permet de garder les notes synchronisées sur tous ses appareils mais aussi de configurer des carnets de notes hors-ligne ou encore de transférer des courriels avec leurs pièces jointes à Evernote. Il donne accès à 1 Go de téléchargement mensuel.

Evernote Premium passe, lui, à 6,99 euros/mois (contre 4,99 euros/mois précédemment) ou bien 59,99 euros/an. Il permet de « profiter de la pleine puissance d’Evernote », avec en particulier 10 Go d’espace de téléchargement mensuel.

Avec 150 millions d’utilisateurs, L’éditeur californien, qui exploite un service de bloc-notes virtuel en mode freemium (un socle gratuit auquel se greffent des fonctionnalités payantes), cherche le chemin de la croissance.

La société a récemment dû mettre un terme à plusieurs de ses services : Market (plateforme d’commerce), Clearly, Skitch et l’applications de recettes de cuisine Evernote Food. Evernote a également fait des coupes claires dans ses effectifs, à hauteur de 18%.

Ces changements risquent de faire fuir une proportion d’utilisateurs qui se sentent lésés. D’autant plus que Microsoft propose un outil gratuit de migration d’Evernote vers OneNote.

(Crédit photo : Vdovichenko Denis, Shuttershock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur