Evernote resserre ses liens avec LinkedIn

En devenant le partenaire exclusif du réseau social BtoB pour la numérisation de cartes de visite, le service de « bloc-notes 2.0″ franchit une nouvelle étape dans sa mutation vers le logiciel professionnel.

evernote-linkedin

Base de connaissances partagées, recherche de texte dans les pièces jointes, politiques de sécurité avec droits d’accès : Evernote s’oriente de plus en plus tangiblement vers une utilisation professionnelle.

L’année passée, le service de « bloc-notes 2.0″ a concentré sa réflexion sur une question stratégique : la gestion des carnets d’adresses pour les collaborateurs en entreprise. L’application iOS a été améliorée en conséquence, afin de faciliter le traitement des listes de contacts… et la numérisation des cartes de visite.

C’est sur ce dernier point que porte le partenariat tout juste annoncé avec LinkedIn. Evernote puisera dans la base de données du réseau social BtoB pour compléter automatiquement les informations de profil – nom/prénom, fonction, numéro(s) de téléphone… – recueillies par reconnaissance automatique des caractères. Des éléments qui pourront être sauvegardés en tant que simple note, mais aussi exportés dans répertoire d’un téléphone mobile ou bien intégrés dans un dossier partagé.

Il s’agit là d’un accord exclusif : au-delà du 23 juin 2014, la numérisation de cartes de visite via LinkedIn ne pourra plus s’effectuer via l’application CardMunch, que le réseau social exploitait depuis 2011 (il l’avait rachetée pour 2,4 millions de dollars). Un plan de migration de données a été mis en place pour les utilisateurs de CardMunch, qui bénéficieront par ailleurs de deux ans de numérisation gratuite.

Jusqu’alors accessible uniquement aux titulaires d’une offre payante, la formule « découverte » – sans frais pendant un an – s’ouvre à tous ceux qui connecteront leurs comptes Evernote et LinkedIn. Elle n’est toutefois accessible qu’aux détenteurs d’un iPhone, en attendant l’arrivée « prochaine » d’une application Android.

Avec 90 millions d’utilisateurs au compteur, dont près de deux millions en France, Evernote étend progressivement le périmètre de son offre Business. Les perches tendues aux entreprises se multiplient au gré d’interconnexions pensées pour stimuler l’interaction des utilisateurs et renforcer par là même leur productivité.

Illustration avec les notes qualifiées « d’annexes », qui vont chercher dans les ressources internes et partagées pour fournir des informations complémentaires à valeur ajoutée, lors d’une requête via le moteur de recherche intégré. Evernote a aussi mené un travail de fond sur son infrastructure, afin d’améliorer le système de synchronisation, élément d’autant plus crucial que les usages collaboratifs se multiplient avec le développement des réseaux (très) haut débit, du nomadisme et du télétravail.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous de la e-réputation ?

Crédit illustration : antishock – Shutterstock.com

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



0 replies to Evernote resserre ses liens avec LinkedIn

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

17:55:12