Exploitation des données : Arnaud Montebourg veut canaliser Facebook et Google

Régulations
arnaud-montebourg-exploitation-donnees-google-facebook-demondialisation

Face à l’audace de groupes Internet, le ministre du Redressement productif défend “un principe simple” : “Toute donnée collectée en Europe doit être stockée et traitée en Europe.”

Arnaud Montebourg se montre vigilant vis-à-vis de ce business des données qui se transforment en manne publicitaire.

“85% des agences publicitaires américaines utilisent la publicité comportementale fondée sur ces données personnelles: nos goûts, nos couleurs préférées, notre métier…”, clame le ministre du Redressement Productif dans un entretien accordé à 20 Minutes.

Tout en poursuivant : “On ne les empêchera pas de les exploiter. Ce que l’on veut, c’est qu’ils respectent les données personnelles de chaque Français et que la valeur associée à ces données soit d’abord exploitée en France ou en Europe.”

Dans la lignée de la position de la CNIL, il considère que la révision en cours de la directive européenne pour la protection des données personnelles constitue un “nivellement par le bas”.

Alors comment forcer la main à ces “géants du Net” ? Les CNIL en Europe font déjà monter la pression sur Google et évoquent des “sanctions” d’ici l’été.

“Notre stratégie est de défendre notre souveraineté économique et numérique”, explique Arnaud Montebourg.

“Il faut mettre en place une stratégie de localisation des data centers, des emplois rattachés à l’exploitation des données personnelles, sur le territoire européen et particulièrement français, puisque nous sommes une des nations les plus peuplées d’Europe.”

Au-delà de l’exploitation des données, le gouvernement pousse aussi une réflexion sur un changement de fiscalité relative à ces acteurs influents du numérique qui jonglent avec les subtilités des règlementations fiscales pour optimiser leurs revenus et éviter la case “impôts”.

“On va ‘juste’ leur demander d’investir et de payer des impôts en France. C’est la démondialisation des données personnelles”, déclare Arnaud Montebourg fidèle à ses convictions.

Parallèlement, le gouvernement organise aujourd’hui un séminaire sur la politique globale à mener autour du numérique.

Transparence et sécurité dans les données personnelles exploitées : 32 personnalités prennent position
Présentées comme “l’or noir du XXIe siècle”, les données numériques ou personnelles sont exploitées par des groupes Internet puissants permettent aux acteurs de l’Internet de monétiser leurs services, en vendant de la publicité au plus près des préoccupations du consommateur, sans que celui n’en soit forcément informé. La manne qu’elles représentent est gigantesque : 1.000 milliards d’euros en Europe, selon le Boston Consulting Group! Entre le monde de l’économie, de la culture et de l’entreprise, 32 personnalités ont pris position dans cet appel lancé à travers le JDD.

(Credit photo : Shutterstock.com)

Quiz : Maîtrisez-vous vos données personnelles ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur