Explosion prévue de la messagerie unifiée

Mobilité

La messagerie unifiée est bien partie pour changer la façon dont nous communiquons. C’est le moyen le plus facile pour accéder aux courriers électroniques, aux messages vocaux, aux messages téléphoniques et aux télécopies, tout cela dans une seule boite de réception. Une étude de Frost & Sullivan en prévoit l’explosion.

Intitulée “Booming Service Provider Sector Set to Catapult Unified Messaging Market to Dizzy Heights” l’étude de Frost & Sullivan sur le marché de la messagerie unifiée souligne les gains, en productivité et en efficacité, qui résultent de l’accès à l’ensemble de ses messages depuis une seule source. Un attrait qui devrait stimuler son adoption y compris en Europe. Ainsi, le processus d’apprentissage initié en 1999 s’amplifiera en l’an 2000 pour finalement aboutir à “l’acceptation de cette technologie par les communautés professionnelles, les fournisseurs de services et, plus important, les utilisateurs finals”, rapporte Ian Rowlands, Analyste de Frost & Sullivan.

“A la fin de l’année 2002, la messagerie unifiée sera devenue un service courant sur les réseaux mobiles. Ce qui veut dire que tous les abonnées au téléphone mobile auront accès à une boite aux lettres de unifiée. Les opérateurs de téléphonie fixe vont être contraints de s’adapter”, ajoute Ian Rowlands.

La croissance du marché global de la messagerie unifiée s’accentue avec l’explosion de l’utilisation d’Internet et des courriers électroniques – ce qui bouleverse les coûts des boites comme des plates-formes ? et avec l’avènement du WAP (Wireless Application Protocol) et le développement de la voix sur IP (voir édition du 31 mars 2000). Ainsi, le boom exponentiel de la population des professionnels nomades et des travailleurs mobiles connectés seront des facteurs qui doperont la croissance de ce marché.

Les ventes de solutions de messagerie unifiée auront pesées 35 millions de dollars en 1999. Et devrait atteindre un volume équivalent à 18,10 milliards de dollars en 2006. L’étude de Frost & Sullivan prévoit que le nombre total de boites aux lettres connaîtra une croissance exponentielle, pour progresser de 850 000 à 328,8 millions à l’horizon 2006.

Le développement continu des différents types de technologie de la voix (reconnaissance et synthèse vocales), aussi bien que la téléphonie sur IP et les communications WAP, sont des facteurs supplémentaires qui doperont la croissance du marché de la messagerie unifiée.

Pour en savoir plus : Frost & Sullivan


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur