F. Abihssira (Bouygues Telecom): “Favoriser l’innovation utile pour nos clients”

Cloud

Le directeur FAI grand public précise la stratégie multi play du groupe de téléphonie mobile. Interview.

L’ancien directeur général adjoint de TPS, du nom du bouquet satellite du groupe TF1 avalé par CanalSat, revient avec la casquette de directeur FAI grand public de Bouygues Telecom. A l’occasion d’une session de questions-réponses avec des journalistes de différents supports, Franck Abihssira est revenu sur la stratégie globale de l’opérateur mobile dans ses déploiements dans le fixe. Avec la Bbox au centre. (Interview réalisée le 15 septembre 2008)

Vnunet.fr: Comment décrire la stratégie Internet de Bouygues Telecom ?
Franck Abihssira: Bouygues Telecom veut offrir à ses 1,3 million de clients Internet mobile une offre dans le fixe. Nous voulons transposer notre culture de qualité de la relation client que nous avons acquise dans le mobile sur le fixe. Avec la volonté de réaliser du chiffre d’affaires dans le grand public mais aussi le monde des entreprises depuis deux ans. Rappelez-vous, nous avons été les premiers à lancer une offre professionnelle de convergence avec Business Synchro. Il est vrai que nous prenons position dans un secteur des télécoms est en pleine concentration. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a plus de place à prendre.

Vnunet.fr: Comment vous distinguez-vous vis-à-vis de vos concurrents ?
Franck Abihssira: Nous avons écouté nos clients pour connaître leur besoin. Il en est ressorti qu’ils estimaient que le fait d’appeler un mobile à partir d’une box, cela revenait extrêmement cher. Nous avons décidé d’intégrer cette composante dans une offre perenne et non promotionnelle en proposant trois heures d’appels du fixe vers les mobiles [le double pour les clients ayant déjà adopté un forfait chez Bouygues Telecom, ndlr]. En l’état actuel, ce type d’offre n’existe pas sur le marché.

Vnunet.fr: Cela ressemble à une stratégie défensive pour éviter que votre clientèle ne soit tentée d’aller voir la concurrence…
Franck Abihssira: Je vous laisse le soin de qualifier cette stratégie. Notre priorité, c’est de servir notre client.

Vnunet.fr: Orange se positionne en tant qu’opérateur intégré. C’est votre cas ?
Franck Abihssira: Cela dépend de la définition. S’il s’agit de déployer des services multi play sous une seule marque, je dirais oui dans ce cas.

Vnunet.fr : Considérez-vous l’offre Bbox comme une offre quadruple play ?
A vous de juger. Nous amenons une composante mobile sur la box. Et ce, de façon structurelle.

Vnunet.fr: Peut-on parler de convergence technologique avec la Bbox ?
Franck Abihssira: Cela se discute d’un point de vue technologique puisque nous ne proposons pas d’offres de type “Homezoning”. Nous ne l’avons pas détecté de besoins dans ce sens dans nos études clients. Ce n’est pas forcément la panacée de la convergence. En revanche, nous pouvons parler de convergence tarifaire avec l’intégration d’un volet mobile. Nous cherchons surtout l’innovation utile pour nos clients. Par exemple, notre hotline est accessible par la box ou par le mobile avec le même numéro court.

Vnunet.fr: Comment la Bbox sera déclinée pour les entreprises ?
Franck Abihssira: Nous lançons une offre Bbox pro qui vise les TPE et les professions libérales. Elle comprend des fonctions supplémentaires comme la création d’une deuxième ligne téléphonique [la brochure Bbox indique également un outil de création et d’hébergement de sites Web inclus, une boîte e-Mail 1 Go inclus et uen option nom de domaine, ndlr]

(lire la fin de l’interview page suivante)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur