F. Benhamou (Novell) : “Data center : nous allons plus vite que nos concurrents open source”

Cloud

Interview du directeur de la division End User Computing de Novell France à propos de la stratégie de l’éditeur.

Préalablement au salon Solutions Linux, Vnunet.fr avait interviewé François Benhamou, directeur de la division End User Computing chez Novell France. Il évoque la nouvelle stratégie de Novell pour le marché français sur fond de ré-organisation en interne. (interview réalisée le 24 mars 2009)

Vnunet.fr : Quelle est la stratégie de Novell pour toucher les entreprises françaises ?
François Benhamou : Lorsque nous avons débuté notre année fiscale en novembre 2008, nous avons cherché à nous rapprocher de nos clients et de leurs centres de décisions mais aussi de nos partenaires intégrateurs (sachant que nous vendons en indirect à 80%). D’un point de vue global, nous avons verticalisé nos équipes avant-vente, commerciale et services sur trois offres de solutions : data center (déploiement de Linux, solutions de virtualisation et leur orchestration dans les data centers), service aux utilisateurs (messagerie, portail, collaboratif, postes de travail Linux, gestion des ressources des systèmes, virtualisation des applications sur les postes de travail… ), partie identité-sécurité (mieux gérer les identités et les accès aux applications… ).

Vnunet.fr : Historiquement, vous touchez davantage les grandes entreprises. Cherchez-vous à toucher le monde des PME ?
François Benhamou : Il est vrai que nous sommes présents en France surtout sur des grands comptes, des ministères et des collectivités locales. Nous avons accéléré notre pénétration sur de nouveaux comptes dans des secteurs comme l’automobile. On a signé des contrats que ce soit sur la partie poste de travail ou l’infrastructure Linux. Dans les mondes de l’assurance-finance, c’est plutôt par le volet identité-sécurité que nous avons percé au cours des dix derniers mois. Maintenant, nous intéressons des PME en proposant des bundles de solutions destinées à réduire le coût des infrastructures pour gérer les postes de travail et ses outils comme la messagerie.

Vnunet.fr : Novell est-il bien implanté dans les data centers ou cela reste-il encore un segment à percer pour Novell ? 
François Benhamou : C’est un marché sur lequel on continue à se développer. En termes de croissance, nous allons plus vite que nos concurrents open source (surtout Red Hat).Donc, nous prenons des parts de marchés. Maintenant, quand on voit la taille des data centers qui fonctionnent sous Unix si on prend le marché sous l’angle du volume, nous avons encore beaucoup de chemin à faire. L’année dernière, en France, nous avons fait une croissance à trois chiffres sur Linux. C’est toujours bon à prendre car c’est au-dessus de la moyenne du marché.

(lire la fin de l’interview page suivante)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur