F. Montagnon (Overblog) : “Devenir le portail de référence de la blogosphère”

Mobilité

La plate-forme de blogs, épaulée par le groupe TF1, révèle ses ambitions pour l’année à venir.

Créé sur fonds propres il y a quatre ans, la plate-forme de blogs Overblog a une particularité : rénumérer en droit d’auteur les contributeurs qui génèrent le plus de visites et de temps passé sur leurs articles. A travers son service d’édition de blogs, la société génère 7,3 millions de visiteurs uniques par mois en France. Elle recense un million de comptes créés au total. 35% d’entre eux sont en activité en novembre 2008, soit 350 000 bloggeurs qui ont publié un article ou un commentaire au cours du mois dernier. Depuis juin 2006, TF1 est actionnaire d’Overblog à hauteur de 35%. La société, qui compte 20 collaborateurs (dont 16 ingénieurs), devrait afficher un chiffre d’affaires de 1,8 million d’euros cette année. Interview avec Frédéric Montagnon, P-DG d’Overblog (interview réalisée le 19 décembre 2008).

Vnunet.fr : Quelle est votre stratégie et votre relation vis-à-vis de TF1 ? Et pourquoi une telle proportion d’ingénieur au sein de l’équipe d’Overblog ?
Frédéric Montagnon : Nous avons signé très rapidement avec TF1. Nous cherchions de l’argent et cette solution nous a semblé la meilleure plutôt que de créer une régie publicitaire en interne sur un marché déjà très pris. En fait, c’est un vrai confort pour nous. Nous pouvons nous consacrer à la partie technologique, développer la plate-forme, faire de l’audience, la qualifier également et nous focaliser sur la qualité de l’outil. C’est pour cela que nous avons une telle proportion d’ingénieurs dans notre équipe. TF1 se charge de la partie commerciale, de vendre notre produit à des annonceurs auxquels nous n’aurions pas accès sans l’aide du groupe.

Vnunet.fr : Quels sont les grands projets de 2009 pour Overblog ?
Frédéric Montagnon : Notre grand challenge pour l’année à venir se situe au niveau de nos sources de revenus. Nous allons développer le conseil aux annonceurs par rapport au ressenti des internautes. Notre outil, utilisé pour définir le montant de rémunération des bloggeurs, permet de fournir une image précise de l’intérêt réel porté par les internautes à tel ou tel sujet. Nous pouvons déterminer la provenance géographique d’un article publié, si le contexte de celui-ci est positif ou négatif par rapport au sujet abordé, combien de temps les lecteurs passent à le lire, combien d’entre eux l’ont lu, etc. pour pondérer l’intérêt qu’un sujet peu suscité en ne se basant pas uniquement sur le nombre de clics. Bref, la technologie est prête, à nous maintenant de formater l’offre pour la présenter aux annonceurs. Je tiens également à dire qu’à partir de 2009, Overblog sera une société rentable.

Vnunet.fr : Qu’allez vous apporter aux bloggeurs et aux internautes ?
Frédéric Montagnon : Nous voulons également modifier l’ergonomie du site pour faire d’Overblog un portail d’information accessible à tous et pas seulement aux bloggeurs ou aux personnes qui connaissent ce type de publications. En novembre, nous avons relevé quelques chiffres : 93% de notre audience à plus de 18 ans, 57% sont des femmes et 27% ou 28% ont plus de 50 ans. Nous sommes loin du journal intime de l’adolescent ou du technophile des débuts. Nous remarquons qu’il y a un gros intérêt des bloggeurs pour les sujets qui ne sont pas traités dans les médias classiques car il n’y a pas forcément de modèle économique avéré pour ce type thématique. Je pense aux loisirs créatifs, scrapbooking, tricot, etc. par exemple. Notre rôle est de traiter l’information. Notre défi  est donc de trouver les bons contenus et de leur donner un sens pour structure la blogosphère. Il faut savoir que 98% des contenus ne sont jamais consultés par le grand public, seulement par le cercle des proches du bloggeur. C’est à nous de repérer les 2% des contenus intéressants pour le grand public et de décider s’ils sont d’actualité. S’ils ont perdu de leur intérêt à la fin de la journée ou s’ils seront encore consultés plusieurs semaines après leur publication. Si les lecteurs ferment la page à peine quelques secondes après l’avoir ouverte, on peut se dire que l’information est obsolète. Overblog proposera aussi de référencer non plus uniquement les blogs créés sur notre plate-forme mais aussi ceux publiés ailleurs. Ce sera lancé en 2009, mais 500 bloggeurs expérimentés le test déjà. Nous voulons devenir le portail de référence de la blogosphère en 2009.

Vnunet.fr : Est-ce que Overblog va s’adapter à l’Internet mobile pour des smartphones comme l’iPhone d’Apple notamment ?
Frédéric Montagnon : Oui, en 2009, nous allons accompagner le développement du Web mobile qui deviendra le standard d’ici la fin de l’année prochaine. C’est une certitude. Nous allons lancer une application pour l’iPhone qui sera disponible avant le 1er janvier dans l’App Store. En fait le besoin de discussion reste le même ce sont les interfaces et les supports qui changent. Pour le mobile, les formats et les contenus sont différents. L’information doit arriver de façon plus instantanée et on trouve moins de vidéos et moins de photos qu’avec un ordinateur. Aujourd’hui, nous avons entre 10 000 et 12 000 personnes qui accèdent à Overblog chaque jour à partir d’un téléphone portable dont les trois quart depuis l’iPhone contre 1,5 millions à partir d’un ordinateur.

Vnunet.fr : Skyblog, la plate-forme de blogs de Skyrock est à vendre. Intéressé ?
Frédéric Montagnon : Oui mais nous n’avons pas les moyens ! Ce serait intéressant car nous réalisons 91% de notre audience avec les plus de 18 ans et 80% de la leur a moins de 18 ans. Ils ciblent un public d’ados et nous un public d’adultes. Il y aurait donc peu de superposition des audiences.

Vnunet.fr : Quelle part d’audience représentent les blogs adultes sur Overblog ?
Frédéric Montagnon : Ce type de blogs représente 20% de part d’audience et nous sommes très clair là-dessus. C’est-à-dire que nous avons identifié ce type de contenus en créant une plate-forme à part, différente d’Overblog et qui s’appelle Erog. Car nous voulons vraiment que le grand public, toute la famille puisse accéder au contenu d’Overblog. Sur Erog, les bloggeurs ne sont pas rémunérés comme c’est le cas sur Overblog.

Vnunet.fr : Comment fonctionne la modération sur Overblog ?
Frédéric Montagnon : Nous avons des alertes par mots-clés notamment sur ceux liés au terrorisme mais ce sont surtout les lecteurs qui nous signalent des contenus abusifs ou choquants. Et cela fonctionne très bien. Nous recevons une vingtaine de signalements par jour dont un ou deux réellement sérieux et nous remarquons que plus le temps passe et moins nous en avons. Il faut dire également que les bloggeurs se rendent compte que le Web n’est pas anonyme et que lorsqu’une action en justice est lancée, on retrouve toujours l’auteur d’un message grâce à son adresse IP. Ce qui se passe aussi, c’est que sur Overblog, nous mettons en valeur les blogs les plus anciens, les plus visités et qui marchent bien et en général, les personnes qui veulent publier de l’information illégale vont créer un blog, y poster deux ou trois articles et ne pas y revenir ce qui fait qu’il va se retrouver très loin dans les classements. Légalement en tout cas, nous avons le statut d’hébergeur et nous sommes contraints d’agir lorsque nous sommes sollicités par un internaute ou par la justice.

Deezer et Overblog se retrouvent dans la blogosphère
En début de mois, Overblog et Deezer ont annoncé la signature d’un partenariat pour permettre aux bloggeurs d’ajouter de la musique en streaming et gratuitement sur leur page. Et cela en quelques clics. “Ils peuvent par exemple illustrer un article qui parle de tel ou tel groupe en donnant la possibilité à leur lecteur d’écouter les titres musicaux dont il est question directement dans l’article“, explique Frédéric Montagnon. “Nous tenons beaucoup à proposer un service légal pour que les ayant droit soient justement rémunérés. C’est quelque chose qui nous préoccupe beaucoup”, ajoute-t-il. La plate-forme de streaming audio Deezer a signé des accords avec plusieurs acteurs de l’industrie du disque pour proposer des titres à l’écoute, en toute légalité.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur