Fabernovel arrive en Chine en se rapprochant de Velvet

CloudEntrepriseFusions-acquisitionsMarketing
velvet-fabernovel-chine

Après les Etats-Unis, l’agence numérique Fabernovel étend ses activités à Shanghai en s’appuyant sur Velvet Group.

Fabernovel poursuit son expansion internationale en entrant sur le marché chinois.

La société IT parisienne, qui avance sur de multiples fronts dans le numérique (accompagnement d’entreprises, excubation, études, acquisition…), vient de procéder à l’acquisition de Velvet Group, une agence de conseil dans le digital et le luxe créée par Patrice Nordey en 2013 et implantée à Shanghai. Le montant de la transaction n’a pas été précisé.

Dans les termes de l’accord, il est entendu que Velvet Group devienne une filiale du groupe Fabernovel et que Patrice Nordey prenne les commandes de la nouvelle entité Fabernovel Asia.

La Chine est un marché attractif au regard de la proportion de sa population connectée : 731 millions internautes (essentiellement des mobinautes : 695 millions) selon les statistiques officielles des autorités.

Tout prend des dimensions gigantesques avec des plateformes Internet comme Tencent, Alibaba ou Baidu (divertissement, e-commerce, communautés, moteur…). La Chine représente aussi le premier marché du commerce électronique : presque 900 milliards de dollars de transactions escomptées en 2016 (47% des volumes e-marchands du monde).

Et les forces vives dans l’innovation sont immenses : big data, intelligence artificielle, cloud…On compte désormais 1500 complexes d’incubation, un nombre qui a triplé en dix ans.

Pour Fabernovel, ce rapprochement avec Velvet Group (20 personnes) constitue une opportunité d’extension en Chine. Sachant que la société parisienne dédiée à l’innovation, fondée en 2003 par son président Stéphane Distinguin, dispose de relais à San Francisco, New York et Lisbonne.

Fort d’un effectif de  200 salariés, la société affiche un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros en 2016 et escompte atteindre la barre des 50 millions d’euros à l’horizon 2018.

D’autres prestataires français évoluant entre les services et le conseil ont également investi le marché chinois comme Equancy.

(Crédit photo : Velvet)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur