Facebook acquiert Nascent Objects : une approche modulaire de l’IoT

EntrepriseFusions-acquisitionsStart-up
4 6

Facebook vient de mettre la main sur Nascent Objects, une start-up ayant développé « la première plateforme grand public modulaire ».

Facebook a procédé à l’acquisition de Nascent Objects, une start-up californienne qui propose une approche modulaire de l’Internet des objets (IoT) pour concevoir des gadgets électroniques. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

En début d’année, Nascent Objects, créée en 2014 et toujours dirigée par son fondateur Baback Elmieh, avait mené une campagne de financement via la plateforme Indiegogo pour développer un kit de conception de trois objets électroniques.

Elle avait aussi reçu le soutien financier de fonds comme Orestone Capital et Co-Creation.

L’objectif de Nascent Objects est d’accélérer, simplifier et rendre plus accessible le développement de produits (prototypage). Dans cette optique, la start-up propose d’assembler des modules électroniques nichés dans des objets réalisés par impression 3D. C’est ce qui a poussé Nascent Objects à se rapprocher d’EnvisionTEC, un fabricant d’imprimantes 3D.

« Notre technologie permet aux développeurs de passer du concept au produit en quelques semaines, bien plus rapidement et à moindre coût qu’avec des méthodes traditionnelles », explique Baback Elmieh sur le site Internet de la start-up.

Basée dans la région de la baie de San Francisco, Nascent Objects a également fait appel à Ammunition (connue pour son design des casques et enceintes « Beats by Dr. Dre » qui ont basculé chez Apple) pour la création de certains modules.

Il s’agit bien de créer des kits de modules permettant de recomposer à dessein différents objets de type IoT. Dans l’exemple de la vidéo ci-dessous (issu d’un projet Indiegogo de la start-up), une enceinte Wi-Fi peut rapidement se transformer en une caméra IP ou encore un appareil permettant de détecter la consommation en eau.

Selon Nascent Objects, un kit de 15 modules pourrait permettre de bâtir 80% des gadgets vendus dans le commerce.

Intégration dans le labo Building 8 : le hardware façon Facebook

Baback Elmieh et d’autres membres clés de la start-up vont rejoindre le laboratoire secret « Building 8 » de Facebook dédié au hardware et dirigé par l’ex-Googler Regina Dugan.

Cette acquisition devrait permettre à Nascent Objects de prendre une autre dimension « à une échelle que nous n’aurions pu imaginer avant » selon son fondateur.

L’approche modulaire n’a pas réussi au projet de téléphone Ara de Google, qui n’a pas passé le cap de la phase commerciale.

Est-ce une mauvaise nouvelle pour la technologie de Nascent Object ? Facebook ne précise pas les enjeux derrière cette acquisition. La start-up en cours de gestation par le groupe Internet de Mark Zuckerberg a appuyé son développement sur des appareils plus simples que les smartphones qui constituent un véritable concentré de technologies intégrées.

Facebook n’en est pas à sa première acquisition hardware. On peut signaler celle des drones Aquila de Titan Aerospace survenue fin 2014. Mais sa plus grosse opération de croissance externe dans ce domaine reste bien celle d’Oculus Rift en mars 2014 (pour un montant de 2 milliards de dollars).

Vidéo de promotion de Nascent ci-dessous :

(Crédit photo : @Nascent Objects)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur