Facebook aurait acquis 750 brevets auprès d’IBM

Cloud

Facebook aurait racheté à IBM quelque 750 brevets technologiques. Le réseau social chercher à consolider la défense de sa propriété intellectuelle dans le cadre du contentieux qui l’oppose à Yahoo.

Facebook aurait investi plusieurs centaines de millions de dollars dans l’acquisition, auprès d’IBM, de quelque 750 brevets relatifs à des technologies logicielles et réseau, mais aussi à la recherche ou encore… aux semi-conducteurs.

Sous le coup de poursuites judiciaires à son encontre pour infraction au copyright, le site de Mark Zuckerberg ne laisse plus rien au hasard pour consolider son argumentaire, tout particulièrement face à Yahoo, son dernier persécuteur en date.

Désormais valorisé à plus de 100 milliards de dollars avant une entrée en Bourse attendue, qui pourrait le voir lever 5 milliards de dollars, le plus lucratif des réseaux sociaux tutoie les 900 millions de membres et aborde une période charnière.

Mais la gestion de sa propriété intellectuelle constitue son talon d’Achille, avec un portefeuille de licences pour le moins dégarni : 56 éléments au catalogue, sans compter ces 503 dépositions en cours d’examen auprès des instances compétentes.

A titre comparatif, Bloomberg rappelle que Google et Microsoft disposent chacun de plus de 1000 brevets dans leur escarcelle.

Colosse aux pieds d’argile, Facebook a vu son cavalier seul freiné par les ardeurs de Yahoo, qui s’est jeté sur l’occasion pour faire jouer sa préexistence sur la Toile et invoquer une violation généralisée de brevets : confidentialité, messagerie, publicité, etc.

Au beau fixe depuis belle lurette, les relations entre les deux parties se sont soudainement envenimées. Le contentieux qui s’est ensuivi fait actuellement l’objet de délibérations, pour un premier verdict dans les semaines à venir.

 

Crédit image : © Roman Sigaev – Fotolia


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur