Facebook aurait contribué à créer 22 000 emplois en France en 2011

Marketing
logo Facebook F

Selon une étude du cabinet Deloitte, soutenue par Facebook, le développement du réseau social américain aurait permis la création de 232 000 emplois en Europe, dont près de 22 000 en France en 2011.

Les réseaux sociaux seraient un vecteur de création d’emploi. C’est en tout cas ce que met en exergue une étude du cabinet Deloitte, qui prend Facebook comme exemple.

Selon lui, le site communautaire de Mark Zuckerberg, qui comptabilise plus de 800 millions de membres dans le monde, serait « un levier de croissance et de création de valeur directe et indirecte ».

Dans un communiqué commun, le cabinet Deloitte et Facebook soulignent ainsi que l’arrivée et le développement du réseau social ces dernières années auraient permis la création de près de 22 000 emplois en France en 2011 et la génération de 1,9 milliard d’euros d’activité économique dans l’Hexagone.

A l’échelle européenne, le nombre d’emplois ainsi créés se seraient élevés à 232 000 l’année dernière, pour une valeur économique chiffrée à 15,3 milliards d’euros…

En ce qui concerne la création de postes en France liée à Facebook, le cabinet Deloitte distingue les emplois directs, évalués à une centaine en France, des emplois indirects.

Ainsi, 2 000 emplois liés à l’activité générée sur Facebook (trafic vers des sites d’annonceurs et vers des sites de marques que les internautes « like ») ont été créés, sans oublier les 2 000 emplois liés aux applications développées sur le réseau (jeu, divertissement, services) et les 7 000 emplois générés par les besoins en technologies (terminaux, bande passante,…).

Tout un écosystème s’est en effet peu à peu développé autour de Facebook dans lequel gravitent éditeurs de logiciels, développeurs Internet, agences média ou encore professionnels du marketing et de la communication.

Le marché des applications dédiées au réseau social américain a pris un véritable essor. Selon le cabinet Deloitte, plus de 20 millions d’applications, mises au point par des centaines d’entreprises, sont installées chaque jour dans le monde par ses membres.

Ainsi, l'”App économie” aurait soutenu la création de 2 100 emplois en France en 2011.

Pour continuer dans cette dynamique, Facebook a annoncé qu’il lancerait cette année un programme d’aide aux PME européennes, baptisé « Ad Boost » d’un montant de 5 millions d’euros.

“L’impact des médias sociaux constitue un espoir pour l’avenir de l’économie mondiale mais il est important de soutenir ce dynamisme. Nous devons investir dans l’éducation, l’acquisition des compétences numériques, la technologie et les réseaux mais aussi soutenir les petites et moyennes entreprises, afin que les médias sociaux puissent continuer à stimuler l’innovation et la croissance économique », a déclaré la n°2 de Facebook, Sheryl Sandberg.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur