Facebook autorise le basculement de ses pages sur Twitter

Mobilité

Les profils publics et les entreprises peuvent désormais faire basculer en temps réel leurs contenus de Facebook vers Twitter. Inconvénient : les messages de plus de 140 caractères sont tronqués.

Si Facebook et Twitter sont bien concurrents, et multiplient les initiatives pour se distinguer, ils peuvent aussi collaborer pour tenter de fidéliser de plus en plus d’internautes. Facebook explique ainsi sur son blog que ses membres possédant un profil public, comme les célébrités, les hommes politiques ou les entreprises, peuvent faire automatiquement basculer leurs mises à jour de Facebook sur leur flux Twitter. Les profils privés et individuels ne sont pas encore concernés par cette nouvelle fonctionnalité.

“Si vous gérez une page Facebook, vous allez maintenant pouvoir décider si vous souhaitez partager vos mises à jour avec vos “followers” sur Twitter et vous pourrez aussi contrôler quel type de mise à jour vous souhaitez partager : mise à jour du statut, liens, photos, billets,ou évènements. Si vous avez plusieurs pages, vous aurez la possibilité de lier chacune d’entre elle à différents comptes Twitter”, explique le créateur de cette application, Michael Gummelt.

Toutefois, cette nouvelle collaboration recèle quelques pièges. Le basculement des contenus de Facebook vers Twitter implique le respect de la spécificité du service de micro-blogging : des messages courts, ne dépassant pas les 140 caractères. La duplication des contenus se faisant alors automatiquement, les messages en provenance de Facebook dépassent régulièrement les 140 caractères et peuvent être coupés et incomplets.

Facebook propose alors une petite solution bricolée : le “tweet” tronqué est accompagné d’un lien de type “Bit.ly” sur lequel les “followers” devront cliquer pour prendre connaissance de l’intégralité du message sur Facebook. Une petite entorse aux règles initiées par Twitter qui risque de gêner quelques internautes, qui ont l’habitude de cliquer sur un lien dans Twitter pour avoir accès à un nouveau contenu, comme une photo, et non pour consulter la suite d’un message.

Problème technique ou processus délibéré ? Ce petit tour de passe-passe permet toutefois à Facebook de s’ouvrir à Twitter tout en obligeant les internautes utilisant cette nouvelle option à toujours garder un pied dans le célèbre réseau social.

Source DigitalTrends -
Source DigitalTrends -Cliquez sur l'image pour l'afficher en grand

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur