Facebook en Bourse : les investisseurs deviennent fébriles

BourseEntrepriseMarketing
logo Facebook F

L’introduction en Bourse de Facebook se précise. Le réseau social de Mark Zuckerberg pourrait lever 12 milliards de dollars. Voire plus en cas d’option de sur-allocation enclenchée.

Les indicateurs phares pour l’introduction de Facebook deviennent de plus en plus précis au fur et à mesure que l’échéance approche.

Selon de nouveaux éléments fournis dans le prospectus officiel lié à l’IPO divulgué dans la journée de jeudi, le réseau social compte lever jusqu’à 12 milliards de dollars (9,1 milliards d’euros) sur le NASDAQ.

Reuters considère qu’en cas d’option de sur-allocation enclenchée, Facebook pourrait engranger près de 13,6 milliards de dollars au total.

On connaît désormais la fourchette d’achat de l’action Facebook à acquérir : entre 28 et 35 dollars à l’unité. Un volume de 337,4 millions d’actions devrait être mis sur le marché.

Cela correspondrait à une capitalisation boursière pouvant atteindre presque 100 milliards de dollars.

Les analystes financiers soutiennent que Facebook s’apprête à réaliser la plus grosse introduction en Bourse d’une société de la Silicon Valley.

Sauf soucis de dernière minute, le grand bond de Facebook en Bourse est prévue dans les quinze prochains jours (on évoque généralement le 17 ou 18 mai pour une première cotation).

Toujours selon les derniers résultats financiers transmis, la société Internet de Mark Zuckerberg a faibli sur le premier trimestre 2012.

Le réseau social a réalisé un chiffre d’affaires dépassant le milliard de dollars entre janvier à mars 2012. Mais c’est une baisse de 6% par rapport au quatrième trimestre 2011.

En 2011, Facebook (900 millions de membres actifs au dernier relevé de compteur) a réalisé un chiffre d’affaires en 2011 de 3,7 milliards de dollars et a présenté un résultat net de 1 milliard.

Les sessions de rencontres avec les investisseurs (“road-shows”) devraient débuter lundi prochain.

Mark Zuckerberg pourrait céder à cette occasion 30,2 millions de titres et récupérer un milliard de dollars, selon le WSJ.

Le fondateur du plus célèbre réseau social conserverait 57% des droits de vote après l’opération.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur