Facebook se “Branch” sur la curation

Régulations
facebook-branch

En rachetant la start-up Branch Media, connue pour ses outils de curation et de partage de contenu, Facebook franchit une nouvelle étape dans sa stratégie de mise en avant de l’information “de qualité” au sein de son flux d’actualités.

Début décembre, Facebook réaffirmait sa volonté de mettre en avant les contenus de qualité dans son flux d’actualités.

Le réseau social déployait, à cette occasion, un nouvel algorithme conçu pour valoriser les publications susceptibles d’intéresser vraiment les utilisateurs… et de les pousser à interagir. Très profitable pour les professionnels de l’information qui relaient des articles à valeur ajoutée, cette démarche trouve aujourd’hui une continuité à travers l’acquisition stratégique de Branch Media.

Dénommée Roundtable à ses débuts en 2011, cette start-up américaine s’est fait connaître avec deux outils destinés à faciliter, sur Web et mobile, le partage de contenu et la discussion. Capitalisant sur une enveloppe de 2 millions de dollars obtenue début 2012 auprès de business angels (dont les fondateurs de Twitter Biz Stone et Evan Wiliams) ainsi que plusieurs fonds d’investissement (SV Angel, Lerer Ventures…), la jeune société a donné son nom à son produit phare : Branch.

Celui-ci permet de créer des communautés d’internautes pour approfondir un sujet donné. Réunions d’experts sur les électrions présidentielles, débat entre écrivains sur l’avenir des bibliothèques, séance de questions/réponses sur la rémunération des travailleurs freelance… Autant de discussions organisées sur www.branch.com.

Parmi les dernières fonctionnalités ajoutées au service, on trouve un centre de notifications, le partage par mail et sur les réseaux sociaux ou encore la possibilité d’intégrer une conversation dans un site Internet (’embed’). Le concept a séduit des entreprises et médias comme USA Today, SoundCloud, Buzzfeed et la chaîne hôtelière Hyatt.

L’autre application développée par Branch Media se nomme Potluck. Lancée en juin dernier, elle est accessible sur le Web et via une application mobile pour iPhone. Visant un public qui fréquente peu les réseaux sociaux, Potluck se positionne comme un complément à Branch. Son objectif : mettre en avant l’information plutôt que les personnes qui la partagent.

Il est fort probable que Facebook exploite ces technologies pour enrichir sa plate-forme Web et ses applications mobiles. Le réseau social de Mark Zuckerberg accueillera également, dans son fief de New York, les équipes de Branch Media : le CEO Josh Miller et ses huit collaborateurs. Le montant du rachat n’a pas été dévoilé. A l’appui du témoignage d’une source dite “proche du dossier”, The Verge évoque la somme de 15 millions de dollars.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous des montres connectées ?

Crédit illustration : cifotart – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur