Facebook cherche à se faire des amis dans la VoD et les médias

Cloud

Après le test TF1 Vision, Facebook veut se rapprocher des plates-formes de vidéos à la demande et des médias en règle générale. Et la monnaie virtuelle Facebook Credit va jouer un plus grand rôle.

TF1 Vision a monté un coup avec Facebook en lançant le premier test de “social VoD” en France avec un produit d’appel : le dernier spectacle de l’humoriste Florence Foresti.

“Une première en Europe”, se vante-t-on du côté du groupe audiovisuel.

Toutes les fonctionnalités du réseau social peuvent être exploitées pour faire du buzz sur les films et séries qui bénéficient de ce dispositif.

Que ce soit l’intégration du bouton “Like” sur son site Internet ou l’adoption de l’Open Graph Protocol, TF1 serait la chaîne télé la plus sociale du PAF français.

Aux Etats-Unis, les studios Warner avaient inauguré ce dispositif de vidéo à la demande sur le réseau social trois mois plus tôt en montant son projet dans son coin.

En ce qui concerne TF1, la chaîne française a d’abord demandé des conseils à Facebook pour préparer le terrain.

Contacté vendredi après-midi par ITespresso.fr, Julien Codorniou, Directeur des Partenariats pour la France et le Benelux, déclare qu’il a fallu un mois de préparation.

Le lendemain de la présentation du dispositif “social VoD” de TF1 Vision, “on a été contacté par tout le monde“, confie-t-il. “Mais il faut du temps pour comprendre le social.”

La collaboration avec Brainsonic, fournisseur français de solutions vidéo certifié “Facebook Preferred Developer Consultant”, a été déterminante. Lui-seul bénéficierait de ce statut dans le domaine de la vidéo.

Guillaume Mikowski, Directeur associé et co-fondateur de Brainsonic, considère qu’il voit désormais émerger un nouveau projet par semaine de plate-forme vidéos via Facebook.

(Lire la suite page 2 : Les Facebook Credits vont monter en puissance)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur