Facebook : comment développer le social commerce

CRMMarketing

La Redoute, Voyages-SNCF.com, Ouat Entertainement, iFeelGoods…Des marques et des prestataires français explorent la combinaison e-commerce et réseau social (Salon E-Commerce 2011).

Comment évolue le “commerce social” à la française ?

A l”occasion d’une table ronde qui s’est déroulée le 14 septembre sur le Salon E-Commerce à Paris, on a pu mesurer les premiers retours et esquisser les prochaines étapes des marques et des enseignes qui explorent le filon du “social commerce”.

Présent sur le plateau, Julien Codorniou, en qualité de “Head of Platform Partnership” de Facebook, est bien entouré.

Il n’y a que des enseignes, des marques et des prestataires qui explorent le potentiel de business à travers l’environnement 2.0 (La Redoute, Voyages-SNCF.com, Ouat Entertainement, iFeelGoods).

Julien Codorniou revient sur quelques illustres exemples qui permettent une jonction entre business et communauté.

Avec la billetterie en ligne TicketMaster aux Etats-Unis, il est possible d’acheter un billet via Facebook pour un concert de Lady Gaga, de recommander cet évènement à ses amis voire même de découvrir quelle place a été réservée dans la salle. Histoire de vivre ce moment de détente avec ses amis à proximité.

Les connexions avec les évènements culturels, artistiques ou médiatiques sont multiples.

Retour en France : Julien Codorniou considère que les initiatives “Facebookesques” Cinemur.fr (en association avec Orange) et UpConcert.fr sont intéressantes à suivre (annonces des films et des concerts).

“On travaille avec la marque The Kopples [mode haut de gamme, ndlr] pour monter une boutique e-commerce via Facebook”, glisse Julien Codorniou.

De son point de vue, Facebook Connect (une identité numérique multi-comptes) permet de “faire exploser le trafic de Facebook vers les sites marchands”.

“L’idée est d’amener avec soi le social graph et de développer des expériences sans passer à travers le fameux formulaire des sites d’e-commerce.”

Autre fonction qui rencontre un certain succès : le déploiement du bouton “I Like” (J’aime).

“Cdiscount en propose un par catégorie de produits, ce qui permet d’avoir une connaissance intime des clients via la plate-forme.”

A l’occasion de la grande convention de Facebook spécial développeurs organisée actuellement à San Francisco, il faut s’attendre à une série importante d’annonces.

Une grande étape sera passée d’ici la fin du mois : Facebook adopte le HTTPS pour des sessions de surf plus sécurisées sur la plate-forme communautaire.

Autre “révolution” de velours déployée dans le courant de l’été : l’exclusivité de la monnaie virtuelle Facebook Credit pour toutes les transactions.

Ce qui risque de créer des tensions avec les autres plates-formes de paiement électronique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur