Facebook dévisse en Bourse pour son deuxième jour

BourseEntrepriseRégulations

Facebook a perdu plus de 10% de sa valeur depuis l’ouverture du Nasdaq ce matin.

Dès l’ouverture du Nasdaq ce matin (lundi 21 mai), l’action Facebook a dérapé.

En 30 minutes de cotation, elle a perdu plus de 11% de sa valeur, passant à 34 dollars l’unité contre 38 dollars lors de son introduction.

Pendant quelques minutes, elle se plaçait même sous les 33 dollars avant de se stabiliser.

Vendredi 18 mai, au bout de sa première journée de cotation, le titre avait rencontré des difficultés pour finir la séance à un niveau supérieur à son prix d’introduction.

L’IPO, pourtant tant attendue de la plate-forme sociale, n’a donc pas provoqué d’engouement massif.

Mais les analystes financiers ont rapidement révélé que les banques soumissionnaires (qui se portent garantes de l’action et se chargent de la vendre aux investisseurs institutionnels) ont été obligées d’intervenir pour soutenir le cours de Bourse de la société et éviter la débandade dès le premier jour.

Peut-être que ce fort recul a été provoqué par une trop grosse proportion d’investisseurs ayant tenté en même temps de profiter de l’occasion pour se dégager de la jeune recrue du Nasdaq.

Ou alors le titre Facebook paraît trop cher aux acheteurs, au regard de ses maigres résultats financiers.

A suivre…

Logo : © AshDesign – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur