Facebook dissocie la messagerie instantanée de son application mobile

Cloud
facebook-messagerie-instantanee

Exception faite du site Web et de l’agrégateur d’actualités Paper, l’application Messenger sera bientôt, pour les utilisateurs mobiles de Facebook, le seul moyen d’accéder à la fonction de messagerie instantanée.

Facebook révise sa stratégie en matière de messagerie instantanée.

Les utilisateurs de l’application mobile ne pourront bientôt plus accéder à la fonctionnalité de chat. Il leur faudra se rabattre sur le client autonome Messenger, dont une nouvelle version sera déployée d’ici la fin du mois, initialement “dans quelques pays d’Europe”, pour les terminaux iOS et Android.

Pour motiver la transition, le réseau social a mis en place une campagne d’information. Au cours des prochaines semaines, les mobinautes – et tablonautes – seront invités à télécharger Messenger avant que l’onglet “messagerie” ne soit définitivement supprimé de l’application principale. Seule alternative : le site Web mobile… ou à la rigueur l’agrégateur d’actualités Paper. A noter que les appareils équipés d’une système d’exploitation trop ancien (iOS 5.x et moutures antérieures ; Android 2.2 et ses prédécesseurs) esquiveront également la migration.

Une petite partie de ceux qui utilisent déjà Messenger ont pu constater, au cours des derniers mois, la redirection optionnelle mise en place sur l’onglet “messagerie” de l’application Facebook. Un avant-goût qui a permis, selon les résultats financiers annoncés fin 2013 par le réseau social, d’augmenter de 70% en un trimestre le nombre d’utilisateurs de Messenger. “[Ces derniers] ont tendance à répondre plus rapidement aux messages de leurs amis“, précisait le CEO Mark Zuckerberg, soulignant la “nécessité” de mettre plus en avant cet outil de discussion instantanée.

Pour l’utilisateur final, c’est une application supplémentaire à gérer. En contrepartie, le développement devrait s’accélérer. Il est question, avec la nouvelle version, d’un envoi plus rapide des photos et des messages vocaux, d’une fonction “Selfie cam” pour les autoportraits et d’émoticônes “évoluées” (les “stickers”). Aucune information, en revanche, sur d’éventuelles synergies avec WhatsApp. A la mi-février, Facebook avait déboursé 19 milliards de dollars pour mettre la main sur cette application mobile de messagerie instantanée qui revendiquait alors 450 millions de comptes actifs dans le monde… et un million de nouveaux inscrits par jour.

Facebook, de l'intérieur

Image 1 of 14

facebook, 1601 willow road
facebook, 1601 willow road

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : d’ICQ à Skype, avez-vous suivi l’évolution de la messagerie instantanée ?

Crédit photo : Jake Rennaker – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur