Facebook en Bourse : comment réagit l’écosystème en France

Marketing

Milky, Boosket, KRDS, AntVoice et autres experts en réseaux sociaux…Les avis des prestataires 2.0 de l’Hexagone les plus concernés par l’introduction en Bourse de Facebook.

ITespresso.fr a recueilli dans les journée les témoignages d’experts en réseaux sociaux qui ont souvent des intérêts à ce que la plate-forme communautaire monte encore en puissance à travers son introduction en Bourse.

Une actualité souvent perçue  comme un évènement historique du Net.

Julien Codorniou (en qualité de responsables des partenariats pour Facebook, France et Benelux) : “On est en ‘quiet period’, donc no comment”

Pierre Matuchet, Milky (“social media innovation”) :
“Facebook a déjà bouleversé les modèles économiques dans le gaming et les médias, les autres secteurs vont suivre un par un ( travel et retail pour commencer).”

“Le montant de cet IPO met en relief la force du tsunami social  dans tous les secteurs de l’économie avec cette nouvelle plateforme de distribution.”

“Et n’oublions pas tous , comme Zuckerberg, l’a dit à ses équipes : stay focused and continued shipping :)”

Patrick Robin, P-DG de 24h00.fr et Boosket (boutique sur Facebook)
“A ceux qui nous expliquent que Google est valorisé 5 fois moins que Facebook pour 10 fois plus de CA, je répondrais simplement que la Bourse a pour habitude de valoriser le futur et pas le passé.”

“Le jour ou j’ai demandé à mes neveux (ils ont 16 ans) de m’envoyer un mail et qu’ils m’ont regardé d’un air navré, j’ai compris que l’histoire de Facebook ne faisait que commencer.”

“Mon sentiment c’est que Facebook n’a pas encore vraiment commencé à monétiser son audience, que les Facebook Crédit nous réservent surement quelques surprises, que les capacités du F-commerce et du Social média advertising sont immense…voilà pourquoi je suis acheteur même à 100B$ baby! ;-)”

Jean-François Ruiz (expert es réseaux sociaux, Power On)
“Facebook a besoin d’accélérer encore son développement et l’introduction en bourse va l’aider à consolider sa position. tout en faisant de plus en plus d’ombre à Google.”

“Leur modèle est très largement dominé par les revenus publicitaires et les annonceurs disposent de plus en plus de choix. Le vrai challenge de Facebook sera de permettre à ses annonceurs de toujours mieux cibler les profils qu’ils veulent toucher via ce média social sans pour autant compromettre la vie privée de ses membres.”

“Le chemin est encore long avant d’avoir une machine de guerre publicitaire aussi puissante que celle de Google mais le potentiel est là. L’introduction historique de Facebook en est la preuve. Alors plus grosse introduction en bourse jamais réalisé ou pas ? Réponse dans quelques mois !”

Charles Christory, CEO & fondateur Adictiz (créateur de jeux sociaux comme Paf le chien sur Facebook, Lille) : “C’est plutôt positif : cela va dynamiser le marché, et apporter un manne financière sur le marché. Donc normalement, le Web devrait continuer à être boosté.”

(Lire la fin de l’article page 2) : BlogAngels, AntVoice et KRDS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur