Facebook en France ? La Cnil veille aux données persos et MSN à la pub

Mobilité

L’autorité administrative demande des précisions sur le traitement des données personnelles. Alors que la régie de Microsoft France initie le business.

Facebook n’a pas encore posé ses valises en Europe mais un premier comité d’accueil est déjà constitué en France. La plate-forme communautaire américaine, qui a dépassé la barre des 34 millions de membres actifs dans le monde (on en recenserait déjà 1,8 million en France), suscite des inquiètudes concernant l’exploitation de données personnelles.

Mi-janvier, la Commission nationale informatique et libertés (Cnil) a indiqué sur son site Internet qu’elle a envoyé un courrier à Facebook afin d’obtenir des compléments d’informations sur les fichiers mis en oeuvre. Une lettre qui fait suite à une première rencontre entre des membres de la commission et des représentants de Facebook organisée dans le courant de l’automne.

L’autorité administrative en charge de veiller à la protection des données personnelles a demandé des précisions sur divers points portant sur ses prérogatives : comment les données personnelles des membres de Facebook sont exploitées ? Comment son traités les adresses IP ? Quelle est la gestion des adresses de courrier électronique des personnes invitées par un membre ? “Une fois en ligne, les informations vous concernant sont plus ou moins largement diffusées, indexées et analysées. La vigilance s’impose”, estime la Cnil.

Autre souci de préoccupation : la plate-forme publicitaire Beacon a également attiré l’attention de l’autorité française dédié à la régulation des données privées, qui chercche à obtenir “des informations sur la manière dont Facebook analyse les profils de ses membres afin de leur délivrer des publicités ciblées”.

Les liens Microsoft-Facebook se concrétisent en France

La Cnil doit-elle désormais frapper à la porte de Microsoft France pour avoir une partie des réponses concernant Facebook ? Dans un communiqué diffusé en début de semaine, Microsoft Digital Advertising Solutions, la régie publicitaire de Microsoft, a annoné qu’elle allait commercialiser en France les formats publicitaires IAB présents sur la plate-forme Web 2.0.

Depuis août 2006, la firme de Redmond s’est positionnée comme la régie publicitaire partenaire de Facebook aux Etats-Unis et à l’international. En octobre dernier, les liens sont renforcées puisque Microsoft a pris une participation minoritaire dans le site de socialisation fondé par Mark Zuckerberg.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur