Facebook et Friend.ly font ami-ami

Marketing
Friends.ly

Facebook procède à l’acquisition de Friend.ly, un service annexe de rencontres par affinités, sur la base d’un système de questions-réponses qui définit un profil pour chaque utilisateur.

Facebook poursuit une série ininterrompue d’acquisitions et gonfle un peu plus son cheptel applicatif avec Friend.ly, une start-up fondée en 2009 et qui propose un service interactif de rencontres par affinités, sur la base d’un système de questions-réponses.

Les deux parties viennent de confirmer une transaction finalisée la semaine passée, pour une somme indéterminée.

A ses balbutiements, il y a près de deux ans, Friend.ly avait tout de même levé 5 millions de dollars de fonds auprès des fonds d’investissement Lightspeed Ventures, SoftTechVC et Bladerton Capital. Divers business angels s’étaient également impliqués dans ce financement initial.

Fait rare, le site va prolonger son activité indépendante, alors que la politique de Facebook induit généralement la fermeture aussi sec d’un service racheté par ses soins.

Pour autant, les équipes de Friend.ly devraient investir les bureaux de leur acquéreur, où ils travailleront en étroite collaboration avec la clique de Mark Zuckerberg, pour ponctuer l’expérience communautaires de prises de contact inopinées, par affinités.

Intégré à l’Open Graph, le site se connectera toujours automatiquement à Facebook pour débuter une session de questions-réponses, sans concession.

Friends.ly interface

De son groupe de musique préféré aux trois voeux qu’il énoncerait face à un génie sorti d’une lampe magique, l’internaute ne fournit que les renseignements qu’il souhaite.

Chaque publication validée apparaît alors sur son profil Facebook. Tous les membres de Friend.ly peuvent y apporter des “compliments”, soit l’équivalent du bouton “J’aime”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur