Facebook va exploiter la vente de publicité aux enchères en temps réel

MarketingPublicité
logo Facebook F

Facebook Exchange va reposer sur un système Real Time Bidding pour optimiser les revenus publicitaires sur le réseau social.

Facebook projette de lancer une plateforme publicitaire avec enchères en temps réel, à l’instar de Google.

L’objectif du Real Time Bidding (RTB) est d’optimiser la performance publicitaire sur le réseau social afin de satisfaire un maximum d’annonceurs.

La puissance de l’algorithme prend le pouvoir dans la publicité.

En prenant en compte les conditions initiales des éditeurs (prix plancher pour diffuser l’annonce) et des annonceurs (prix plafond pour lancer sa campagne, le système RTB s’appuie sur une combinaison “enchères + data de navigation + cible visée par l’annonceur”.

Il a vocation à identifier les meilleurs espaces publicitaires invendues (“inventaire”) et limiter le manque à gagner sur les supports média en ligne.

Ce projet de Facebook (Nom du dispositif officiel : Facebook Exchange) se concrétisera dans quelques semaines.

Les prix des publicités seront fixés au coût par mille (CPM) et les annonces vidéo seront prises en main par des spécialistes tiers (des régies spécialisées dans la diffusion de publicité vidéo comme Unruly ou Adconion pour prendre des exemples sur le marché français).

Pour le cas de Facebook aux Etats-Unis, un club VIP technologique est en cours de formation pour accéder à la bourse RTB sur le réseau social : TellApart , Turn, Triggit, DataXu, MediaMath, AppNexus, The Trade Desk et AdRoll.com.

Car, à priori, le marché américain est le premier concerné par Facebook Exchange.

Le service de publicité aux enchères en temps réel surgit alors des critiques apparaissent concernant la pertinence réelle des solutions publicitaires sur Facebook et le réseau social est chahuté en Bourse.

Real Time Bidding : une part de plus en plus importante dans la publicité
Sur 2011, presque 10% de la publicité en ligne diffusée aux Etats-Unis s’est réalisée en mode RTB l’an dernier (un business d’un milliard de dollars), selon le cabinet d’études IT IDC.  Elle pourrait représenter une proportion de 27% du marché global de l’e-pub d’ici 2015 (presque 19 milliards de dollars). En France, l’Internet Advertising Bureau (IAB), le club des annonceurs sur Internet, a considéré que le marché RTB dans la publicité en ligne a représenté un business de 42 millions de dollars sur 2011

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur