Facebook fait de la publicité ciblée son fer de lance pour 2012

CloudMarketingPublicité
Facebook Mark Zuckerberg

Facebook fait de la publicité ciblée l’un de ses fers de lance pour 2012. Allié à la dimension sociale de l’Open Graph, le concept devrait rapprocher les internautes et les marques.

Si l’internaute ne vient pas aux annonceurs, ce sont eux qui viendront à lui. Ainsi pourrait se résumer le tournant qu’aborde Facebook, à l’aube d’une année marquée par la socialisation de la publicité ciblée.

Sans concession, aux antipodes de leur réserve habituelle à ce sujet, les équipes de Mark Zuckerberg évoquent dans le détail, via une page dédiée, les changements à prévoir pour l’exercice 2012.

Au risque de brusquer 800 millions de membres déjà alertés à maintes reprises quant à la réutilisation de leurs données personnelles (abusive à de nombreux titres), le réseau social va droit au but, érigeant la réclame comme une condition sine qua non à l’équilibre financier du service.

A cet effet, des encarts publicitaires s’immisceront bientôt dans le fil d’actualités de chaque membre, au beau milieu des contenus tels que les statuts, les photographies et les liens postés par ses amis, sans possibilité d’en désactiver l’affichage, si ce n’est via des composantes logicielles externes.

Dans l’optique de faire passer un tant soit peu la pilule, l’invasion se limitera, dans un premier temps, à une occurrence quotidienne.

Il est toutefois de rigueur d’escompter, à plus long terme, une généralisation du procédé. En contrepartie, le ciblage des publicités restreindra ces apparitions soudaines à des contenus susceptibles de retenir l’attention de l’utilisateur.

Dans la négative, “il suffit de cliquer sur le pictogramme destiné à fermer ce bandeau apparu dans la Timeline“, spécifie Facebook.

Publicité Facebook 2012

En outre, l’avènement d’une dimension sociale entraînera une prise en compte systématique de l’Open Graph pour rapprocher les internautes des annonceurs, moyennant une sélection “intelligente” en fonction de chaque membre et des affinités que pourraient entretenir ses amis avec certaines marques.

En parallèle, il se murmure que Facebook constitue, en coulisses, une régie de publicité à destination des smartphones et des tablettes. Pour marcher sur les plates-bandes d’iAd et Admob, en quelque sorte.

Des 800 millions d’adeptes du réseau, 350 millions sont en effet des mobinautes, à temps plein ou partiel.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur