Facebook favorable à une alternative au bouton « J’aime »

MarketingSocial Media
facebook-dislike
2 0

Mark Zuckerberg a confirmé que Facebook testerait bientôt l’utilisation d’un bouton servant à marquer son « empathie », qui ne ressemblera pas tout à fait à un « Je n’aime pas ».

Facebook va-t-il insuffler un vent nouveau sur le mur de ses membres ? Tapi dans l’ombre, le fameux bouton « Je n’aime as » pourrait-il bientôt faire son apparition sur le réseau social ?

Mark Zuckerberg, lors d’une session de questions/réponses organisée ce 15 septembre dans les locaux californiens de l’entreprises, s’est laissé aller à la confidence : un nouveau bouton  faisant le pendant du fameux « J’aime » pourrait bientôt débarquer sur Facebook.

« Les gens réclament le bouton ‘ »je n’aime pas »  depuis plusieurs années, mais tous les moments ne sont pas de bons moments. Si vous partagez quelque chose de triste, comme sur une crise des réfugiés qui vous touche, ou si un membre de votre famille est décédé, cela peut n’être pas facile d’“aimer” cette publication… Je pense qu’il est important de donner aux gens plus d’options que de simplement l’aimer », a expliqué le fondateur du site communautaire.

Il convient de préciser que Mark Zuckerberg a été longtemps réfractaire à l’idée de mettre à disposition un bouton « Je n’aime pas », qui aurait laisser, selon lui, la porte ouverte à trop de débordements et de remarques négatives gratuites, incitant ainsi ses membres à se censurer par peur des réactions.

Il ne serait donc pas question d’intégrer un bouton « Je n’aime pas », considéré comme trop abrupt, mais plutôt destiné à montrer sa désapprobation ou sa compassion, comme un « Je suis désolé.

Selon Mark Zuckerberg, une phase de test pour ce nouveau bouton sera bientôt lancée, sans plus de précisions pour le moment.

 

Crédit image : Gonzalo Aragon – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur