C’est Facebook qui le dit : gare à l’indigestion de réseau social !

Le réseau social a publié sur sa page officielle une photo et un commentaire indiquant à ses fans qu’il ne fallait pas abuser de… Facebook.

facebook-cakes-indigestion-reseau-social

Qui l’eût cru ? Alors que Facebook se vantait encore récemment du temps que ses utilisateurs passent sur son site (plus de 10 milliards de minutes par jour cumulées), le réseau social de Mark Zuckerberg prendrait un ton plus humble.

La semaine dernière, une étonnante photo de gâteau d’anniversaire est en effet apparue sur la page Facebook officielle de l’entreprise, surmontée d’une légende humoristique au propos sibyllin :

« Les gâteaux d’anniversaires sont fait pour que les gens soient ensemble. Ils donnent aux amis l’occasion de se réunir et de faire la fête. Mais trop de gâteau n’est sans doute pas sain. Le gâteau d’anniversaire ressemble donc beaucoup à Facebook. »

Et sur la photo elle-même, la surface du gâteau (de couleur bleue) est ornée de l’inscription : « Les gâteaux sont comme Facebook. »

Ce changement de discours (juste une anecdote ou une nouvelle vision ?) va dans le sens de la logique marketing, selon laquelle un service se doit d’être efficace, et donc d’apporter un maximum à l’utilisateur en un minimum de temps.

Sans compter qu’à l’inverse, le seul objectif de « tenir » les membres connectés le plus longtemps possible implique que le site soit conçu dans cette optique, au détriment de son ergonomie.

Enfin, et même de la part du réseau social de Mark Zuckerberg, il est possible que ce critère soit entré en ligne de compte : des observateurs du monde entier alertent aujourd’hui l’opinion publique quant aux risques d’addiction à Facebook, et à l’isolement qui s’ensuit paradoxalement bien souvent.

Serait-il possible que l’entreprise au modèle économique réputé le plus cynique qui soit sur le web communique réellement sur les risques sanitaires qu’il engendre ?

Ou bien Facebook a-t-il simplement examiné de plus près la manière dont les utilisateurs des réseaux sociaux eux-mêmes communiquent entre eux ?

Ce ton humoristique, cette photo détournée, et même cette forme de critique exprimée à l’encontre d’une enseigne – fût-elle la marque du réseau lui-même – ne sont-ils pas tout simplement les ingrédients les plus connus d’un message viral à succès ?

Si Facebook avait été conseillé par n’importe quel consultant en médias sociaux, il n’aurait sans doute pas fait mieux.

Reste à découvrir quelles conséquences aura ce message sur le comportement des utilisateurs, à commencer par la manière dont ils le partageront, y réagiront, ou… le détourneront.

Quitte, peut-être, à passer encore plus de temps qu’avant sur le réseau social qui leur permet déjà de ne plus rater l’anniversaire d’un seul de leurs amis.facebook-gateau-anniversaire

———– Quiz ITespresso.fr ————-
Etes-vous incollable sur Facebook ?
Evaluez vos connaissances sur notre quiz
——————————————–

Derniers commentaires



0 replies to C’est Facebook qui le dit : gare à l’indigestion de réseau social !

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

19:19:56