Facebook : bientôt un grand saut dans le monde de l’entreprise ?

Cloud
facebook-pro

Facebook finaliserait actuellement une version “professionnelle” de son réseau social centralisant plusieurs outils de productivité collaborative.

Fin octobre, parallèlement à l’annonce de ses résultats financiers pour le 3e trimestre 2014*, Facebook affirmait sa volonté d’inscrire sa stratégie dans une logique de long terme en “construisant [dès à présent] la prochaine génération de sa plate-forme”.

Cette évolution pourrait se manifester prochainement par l’ouverture d’une version professionnelle du réseau social, appelée “Facebook for Work“. Le service s’appuierait sur la même interface qu’à l’heure actuelle, en mettant toutefois l’accent sur les fonctionnalités collaboratives : messagerie instantanée avec conversations de groupes, partage de documents et mise en relation avec des contacts professionnels.

A en croire le Financial Times, il s’agirait surtout de permettre aux utilisateurs de n’exploiter qu’un seul profil, mais avec deux identités séparant strictement les informations privées (orientation politique, photos personnelles…) de celles relevant de l’exercice du salarié. Facebook se servirait déjà de cette solution en interne et il aurait été, à plusieurs reprises au cours des derniers mois, question de l’étendre à d’autres sociétés, après plus d’un an de développement.

Le CEO Mark Zuckerberg pencherait pour une utilisation gratuite moyennant l’affichage de quelques publicités, “sans que cette pratique soit contreproductive”. Un enjeu crucial auprès des entreprises, qui sont nombreuses à déconseiller, voire bloquer l’accès à Facebook pour leurs employés. C’est sans compter les multiples mises à l’amende du réseau social en matière de gestion des données personnelles et de la vie privée, alors même que les professionnels attendent un maximum de confidentialité dans leurs échanges.

Facebook semble baser la puissance de son service sur ce mélange des genres, à la croisée des chemins entre un LinkedIn (qui revendique 90 millions d’utilisateurs), un Yammer (réseau social BtoB intégré dans l’offre Microsoft) et un Google Drive (suite bureautique en ligne). Reste cependant à déterminer quelle frange de ses 1,35 milliard d’utilisateurs actifs – se connectant au moins une fois par mois – se laisseront tenter par une centralisation de leurs outils de productivité sur Facebook.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous de la e-réputation ?

Crédit photo : Pan Xunbin – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur