Facebook, miroir de l’évolution socioculturelle ?

Rétrospective sur une année 2012 riche en événements pour Facebook, qui s’est imposé comme un pilier du Web français, véritable miroir des évolutions socioculturelles.

Facebook 2012 réseau social

Timeline et Open Graph, mobile et publicité ciblée, introduction en Bourse au printemps, démêlés judiciaires sur fond d’atteinte à la confidentialité d’un milliard d’utilisateurs revendiqués… Facebook a connu une année 2012 mouvementée.

Vivier de connaissances et d’interaction sans frontières, le réseau social a surtout façonné l’Internet français, s’imposant comme le reflet des évolutions socioculturelles.

Il semble même soutenir la comparaison avec Google et son moteur de recherche, devenu une référence en la matière avec son palmarès annuel – le Zeitgeist – édité depuis 2001.

Facebook n’a pris le pli qu’en 2009, mais quatre éditions ont suffi à dessiner un portrait-robot assez précis de la communauté, avec une nette domination du sport et du divertissement parmi les sujets les plus populaires.

En cette année d’élection présidentielle, c’est pourtant François Hollande qui a le plus retenu l’attention. Il est, avec la footballeur Zlatan Ibrahimovic (6e) et la chanteuse Whitney Houston (9e), la seul personnalité au top 10.

Excepté l’émission The Voice, football et cinéma accaparent le reste du classement. En tête de liste pour le ballon rond, le FC Chelsea et le Bayern Munich, respectivement vainqueur et finaliste de la Ligue des Champions 2011-2012.

L’US Quevilly, qui évoluait encore en Championnat de France amateur (CFA), s’est immiscé en 10e place pour son épopée en Coupe de France.

Dans le domaine du grand écran, les principales préoccupations se concentrent sur le dernier épisode de Twilight, le blockbuster Project X et le remake de Titanic en 3D.

Les tendances musicales restent dictées par la percée de la culture pop. LMFAO, Lana Del Rey et Michel Teló tirent leur épingle du jeu, surpassés par le groupe de rap/hip-hop Sexion d’Assaut, dont le succès ne démord pas.

Patriotisme ou conjoncture économique, les Français semblent s’être rabattus sur le tourisme en leur pays.

Et plus particulièrement à Paris, qui compte 8 des 10 lieux les plus recherchés sur Facebook. Notamment le parc d’attractions Disneyland Paris, l’Avenue des Champs-Élysées et la Tour Eiffel.

Premier site hors de la Capitale, la Croisette de Cannes (7e), suivie du Château de Versailles (10e). La percée du mobile et une forte tendance à la géolocalisation ont porté à 17 milliards le nombre de « check-ins » réalisés depuis août 2010.

A noter que Free Mobile, premier sur Google Search, passe à la trappe, au même titre que l’Euro 2012 (2e) et Secret Story (3e).

——– A voir aussi ——–
Quiz ITespresso.fr : incollable sur Facebook ?

Crédit photo : Angela Waye – Shutterstock.com

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



0 replies to Facebook, miroir de l’évolution socioculturelle ?

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

18:50:26