Facebook intensifie sa lutte contre le piratage de données

Cloud

Facebook souhaite vite mettre en place de nouvelles mesures de sécurité pour lutter contre le piratage de ses comptes utilisateurs.

Facebook n’en a pas fini avec le piratage, mais le réseau social a décidé de prendre le problème du hacking à bras le corps.

Richard Allan, le directeur Europe de la politique publique, dans un entretien accordé au quotidien britannique Guardian, a souligné que Facebook présente encore de grandes menaces de fraudes et de piratage des données personnelles.

Mais le site communautaire travaille actuellement sur des mesures pour aider ses membres à mieux protéger leurs informations privées, rapporte EWeekEurope.co.uk.

Ainsi, Facebook envisage de multiplier le nombre de questions personnelles adressées aux membres du réseau social lorsque la connexion au compte utilisateur s’effectue à partir d’un autre ordinateur que celui utilisé d’habitude.

Facebook prévoit également d’envoyer un e-mail ou un SMS à un membre si une personne tente de se connecter à son profil à partir d’un nouveau terminal.

“Nous voulons fournir à nos utilisateurs des outils de reporting solides afin de les aider à nous signaler des contenus peu sûrs ou quoi que ce soit qui violerait nos conditions d’utilisations”, a souligné Richard Allan

Et la mise en place de telles mesures devient de plus en plus urgente. La semaine dernière, l’identité du secrétaire général d’Interpol a été usurpée sur Facebook pour tenter de récupérer des informations sur une opération policière sensible.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur