Facebook : le grand saut en Bourse début 2012 ?

Selon une analyse de CNBC, Facebook pourrait profiter d’une fenêtre de tir au premier trimestre 2012 pour s’introduire en Bourse.

facebook

L’introduction de Facebook en Bourse est la plus attendue dans le secteur IT.

Et elle pourrait désormais se concrétiser rapidement.

Selon CNBC, le réseau social pourrait entrer en Bourse d’ici la fin du premier trimestre 2012.

Jusqu’ici, on évoquait un possible saut qu’à partir d’avril 2012.

La valorisation est vertigineuse : elle pourrait dépasser les 100 milliards de dollars, selon la chaîne télé économique et financière.

Pour étayer son hypothèse, cette dernière s’appuie s’appuient sur divers signaux, montrant que Facebook s’active dans ce sens.

Tout d’abord, les petites phrases de ses dirigeants. Le mois dernier, lors d’une conférence, Sheryl Sandberg, Directrice général de Facebook, a déclaré que l’introduction en Bourse est désormais « inévitable ». « Ce sera la prochaine grosse chose qui surviendra. »

Mais cela ne suffit pas pour être vraiment fixé. D’autant que Mark Zuckerberg a tendance à éluder le sujet.

« L’IPO n’est pas à l’ordre du jour », avait indiqué le co-fondateur de Facebook lors du Forum e-G8 organisé fin mai à Paris.

Interrogée lundi 13 juin par CNBC, la direction de Facebook ne fait aucun commentaire.

Par rapport au règlement SEC (gendarme de la Bourse aux Etats-Unis), l’introduction en Bourse semble pourtant inéluctable.

Au nom de la « Règle des 500 investisseurs » (« the 500 rule »), Facebook devrait commencer à publier ses résultats financiers trimestriels d’ici avril 2012.

Des experts financiers considèrent que Facebook disposent d’une fenêtre de tir dans le courant du premier trimestre 2012.

De plus, ce serait un outil de motivation pour les salariés de Facebook, qui seraient tentés de se séparer de leurs bons de souscriptions  de titres Facebook qu’ils ont accumulés.

Plus tôt cette année, la direction de Facebook avait émis des restrictions sur les transferts de titres  émanant du personnel.

Facebook perd-t-il des membres actifs ?
Ce sont des statistiques à prendre avec beaucoup de précaution : selon Inside Facebook, le réseau social aurait perdu 6 millions d’utilisateurs actifs entre avril et mai aux Etats-Unis. Il en resterait encore presque 150 millions. Depuis la parution du premier article, une source proche de Facebook a déclaré que facebook grossissait toujours sur son marché domestique.
Pour étayer son analyse, le site média, qui traite des coulisses du réseau social de manière officieuse, s’appuie sur des données disponibles sur la plate-forme publicitaire de Facebook. Inside Facebook observerait une tendance de retrait dans une moindre proportion au Royaume-Uni, en Russie et en Norvège. Mais c’est nuancé en fonction des marchés. Ainsi, la France en aurait gagné 600 000. Dans le monde, Facebook disposerait d’une base de 700 millions de membres.
Derniers commentaires



0 replies to Facebook : le grand saut en Bourse début 2012 ?

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

11:00:08