Facebook : Mark Zuckerberg affine la stratégie mobile

Apps mobilesManagementMobilitéNominationsRégulations
facebook-strategie-mobile

Dans un entretien accordé au NYT, Mark Zuckerberg, CEO de Facebook, aborde les prochaines étapes de la mobilité sauce Facebook. Et c’est original.

Comment évolue la stratégie mobile de Facebook ? L’exploitation des applications prend une certaine ampleur sur le réseau social : Facebook tout court, Instagram pour le partage de photos et vidéos sur mobile, WhatsApp et le service similaire Facebook Messenger dans la messagerie instantanée…sans oublier d’autres qui n’ont pas forcément rencontré d’échos comme Home.

Car la percée est nette selon le réseau social : environ 20% du temps que les gens passent sur leurs mobiles est consacré à Facebook.

Dans une interview accordée au New York Times,  Mark Zuckerberg, co-fondateur et CEO du réseau social, revient sur les derniers mouvements observés dans ce domaine comme Creative Labs.

L’objectif de cette “boîte à idées pour apps” peut paraître surprenante : concevoir des applications mobiles décorrélées de la principale app Facebook. Et les prochains services mobiles pourront parfois être élaborés pour des publics bien ciblés. Même la marque Facebook ne sera pas toujours mise en avant dans les prochains développements.

“Je pense que, sur le mobile, les gens veulent des choses différentes. Un accès facile est important. Donc ils ont le contrôle sur les choses avec lesquelles ils reçoivent une notification”, estime Mark Zuckerberg, qui considère que la valeur ajoutée dans le mobile consiste à créer des experiences de première classe et personnalisées.

WhatsApp – Facebook Messenger : les usages sont différents

Mark Zuckerberg considère que Facebook Messsenger est vraiment un succès (10 milliards de messages par jour échangés) et que “l’usage de WhatsApp est plus différent que nous ne l’imaginions initialement”. Grosso modo, Facebook Messenger, c’est du chat tandis que WhatsApp est perçu comme un susbtitut du canal SMS.

Parfois, des décisions autoritaires seront prises, comme celle d’imposer l’usage de l’application Facebook Messenger sur mobile. Prochainement, la principale application Facebook, disponible pour iOS et Android, sera dépourvue de la fonction de messagerie instantanée après une mise à jour.

Dans l’entretien accordé au NYT, la vedette du Web, qui inspire toute une génération de start-upper, ne prend pas position sur l’anonymisation des échanges c’est à dire le fait d’effacer les échanges pour qu’ils deviennent éphémères (comme sur l’application de messagerie instantanée Snapchat approchée fin 2013 pour rejoindre le groupe Facebook).

Mais il admet que la dimension du respect de la vie privée était essentielle. On a vu Mark Zuckerberg protester auprès de Barack Obama contre le cyber-espionnage massif de la NSA. On espère qu’il sera aussi consciencieux avec l’exploitation des données personnelles à des fins publicitaires.

Quiz : Connaissez-vous vraiment les services de messagerie instantanée ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur