Facebook va monnayer la mise en avant de publications

Marketing

Payer pour mettre en avant ses publications Facebook ? C’est le principe de la fonctionnalité Promote, lancée en mai en Nouvelle-Zélande et désormais expérimentée aux Etats-Unis.

Toujours à la peine en Bourse avec une action sous le seuil des 22 dollars, Facebook s’est mis en quête de nouvelles sources de revenus.

En date du 3 octobre, le réseau social a étendu aux Etats-Unis un pilote lancé au mois de mai en Nouvelle-Zélande, et par lequel les utilisateurs peuvent payer pour mettre en avant des contenus, en plus d’optimiser leur visibilité sur le long terme.

Officiellement, l’on en reste au stade des expérimentations, lancées entretemps dans une vingtaine de pays.

Mais cette fonctionnalité devrait tôt ou tard concerner l’intégralité des quelque 950 millions d’inscrits que compte Facebook. Et assurer un peu plus la monétisation de cette audience.

Moyennant contrepartie financière de 0,40 à 2 dollars américains (environ 0,30 à 1,50 euro), payable par carte bancaire ou virement PayPal, tout utilisateur peut choisir de donner de l’importance à un contenu et en accroître par là même la portée.

Statuts, liens, photographies… toute publication mise en évidence s’affichera et demeurera pendant un certain temps au plus haut de la Timeline des amis, plus susceptibles d’y porter attention.

Avec 950 millions de membres et une moyenne de plus de 300 contacts par individu, le flot d’informations qui circule sur le réseau est tel que de nombreux éléments passent instantanément à la trappe, sans jamais être visible du public escompté.

Au regard des tarifs en vigueur, un tel service vise davantage les entreprises, en tant que levier promotionnel, dans une optique de publicité ciblée.

C’est en ce sens que s’était exprimée, en mai dernier, une porte-parole de Facebook, qui faisait clairement état de l’imminence d’un déploiement mondial.

Dénommée “Promote”, cette fonctionnalité sera accessible via une icône dédiée, placée à côté des boutons “J’aime” et “Commenter”.

Elle fait suite à l’annonce d’un service de publicité payant pour les entreprises, avec des campagnes à 5 dollars minimum par encart publicitaire.

Dans un autre registre, Facebook a exploré un autre levier potentiel de revenus, au moyen d’une incursion dans le commerce électronique.

Avec le programme “Gift”, les membres vont offrir à leurs amis des cadeaux qui leur seront livrés à domicile : peluches, gâteaux, t-shirts et accessoires fantaisie, posters, cartes-cadeaux, etc.

———– Quiz ITespresso.fr ————-
Etes-vous incollable sur Facebook ?
Evaluez vos connaissances sur notre quiz
——————————————–

Facebook, de l'intérieur

Image 1 of 9

facebook, 1601 willow road
facebook, 1601 willow road

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur