Facebook monte en puissance sur la thématique Web-to-Store

CloudMarketingPublicité
facebook-marketing-local

Le réseau social commence à déployer un service de marketing local que les commerçants pourront exploiter afin d’attirer la clientèle située à proximité de leurs magasins.

Fin septembre, en marge de l’Advertising Week organisée à New York, Facebook lançait une nouvelle version de sa plate-forme publicitaire Atlas, avec un focus sur le mobile et les ventes offline.

Les jonctions entre ces deux canaux sont au coeur de la stratégie du réseau social, qui a déjà réalisé plusieurs acquisitions d’entreprises spécialisées sur cette thématique Web-to-Store. Une étape supplémentaire est aujourd’hui franchie avec le déploiement – initialement aux Etats-Unis – du service “local awareness ads“, que les commerçants pourront exploiter pour attirer les mobinautes situés à proximité de leurs magasins.

Facebook met à profit les données de géolocalisation recueillies auprès d’une audience mobile qui dépasse désormais le milliard d’utilisateurs – même si certains n’autorisent pas l’application à accéder à leur position – et s’appuie également sur les adresses IP des membres qui se connectent sur desktop.

Les entreprises accèdent à cette offre de marketing local via le centre de création de publicités. Elles renseignent la marque à mettre en avant, l’adresse du point de vente concerné et le rayon de diffusion de la publicité (par exemple, un kilomètre autour du magasin). Il leur est également possible de restreindre l’exposition à un public exclusivement masculin ou féminin, tout en définissant une tranche d’âge. Reste à définir le budget alloué à la campagne et sa durée, tout en ajoutant texte, image et éventuellement boutons d’action (obtenir l’itinéraire, aimer la page…).

La publicité cible en priorité les utilisateurs de Facebook dont le domicile se trouve dans le rayon d’action choisi et ceux qui sont récemment passés devant le magasin. Il ne s’agit pas tant de générer du clic, mais de booster les ventes. A cet égard, Mark Zuckerberg, CEO de Facebook, cite régulièrement l’exemple d’une marque de céréales qui ne peut véritablement calculer son retour sur investissement qu’en mesurant sa performance directement dans le commerce physique.

Il faudra attendre plusieurs mois avant que cette nouvelle fonctionnalité soit lancée en France. Elle s’assortira peut-être, d’ici là, d’un système d’enchères en temps réel, avec des synergies en matière de reciblage.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : incollable sur la publicité en ligne ?

Crédit photo : kurhan – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur