Facebook, la porte d’entrée de la cyberattaque à l’Elysée ?

Selon L’Express, les pirates se sont fait des amis à l’Elysée sur Facebook pour entrer ensuite sur l’intranet de l’Elysée. La responsabilité des Etats-Unis est pointée du doigt.

cyberattaque-elysee-facebook

La cyberattaque de l’Elysée du printemps proviendrait des Etats-Unis à des fins d’espionnage et Facebook aurait servi de tremplin.

Une rumeur qui circule depuis un certain temps et à laquelle L’Express donne du crédit dans sa dernière édition.

Mais sans vraiment la confirmer que ce soit du côté des autorités françaises ou du côté des Etats-Unis.

Tout porterait sur des « faisceaux convergents d’informations recoupées ».

Le magazine a décortiqué l’attaque informatique qui a visé le Palais de la Présidence survenue entre les deux tours de l’élection présidentielle.

L’approche « social engineering » pour s’infiltrer serait assez simple : les assaillants auraient identifié sur Facebook des collaborateurs travaillant à l’Elysée.

En se faisant passer pour un « ami » sur le réseau social, ils demandent à leurs correspondants de cliquer sur un lien qui les amène vers une fausse page d’accès à l’intranet du Palais de l’Elysée.

Une fois les identifiants récupérés, ils peuvent se connecter au réseau interne.

Les pirates auraient visité des ordinateurs de certains conseillers proches de Nicolas Sarkozy en exploitant des logiciels espions.

Ainsi, le disque dur du poste de travail du secrétaire général à l’époque (Xavier Musca) aurait été visité.

Au final, on évoque la propagation de « notes secrètes » et de « plans stratégiques ».

L’agence nationale de la sécurité IT (ANSSI) n’a jamais émis le moindre commentaire à propos de cet assaut.

Le sujet demeurait très sensible lors des Assises de la sécurité qui se sont déroulées début octobre à Monaco. Et l’Elysée se refuse à tout commentaire.

Du côté américain, Mitchell Moss, Porte-parole de l’ambassade des Etats-Unis à Paris, « réfute catégoriquement les allégations de sources non identifiées » parues dans L’Express.

« La France est l’un de nos meilleurs alliés. Notre coopération est remarquable dans les domaines du renseignement, du maintien de l’ordre et de la cyberdéfense. »

Credit photo : Credit photo Shutterstock – Copyright : OleGunnarUA

———– Quiz ITespresso.fr ————-
Etes-vous incollable sur Facebook ?
Evaluez vos connaissances sur notre quiz
——————————————–

Rédacteur en chef ITespresso.fr Lire mes autres articles

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



0 replies to Facebook, la porte d’entrée de la cyberattaque à l’Elysée ?

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

15:32:33