Facebook prépare “Francebook”

Mobilité

La plate-forme communautaire a lancé un plan d’internationalisation de son service. La version française arrivera d’ici mars.

Préparez-vous à “facebooker” en français. Jeudi, lors de la présentation de la version espagnole de la plate-forme de social networking, Matt Cohler, vice-président de la stratégie et des opérations du service Internet symbole de la vague Web 2.0, a indiqué à l’AFP que des versions en français et en allemand devraient arriver d’ici fin mars.

Pour favoriser son développement multi-lingue, Facebook met à disposition de ses membres un logiciel gratuit (baptisé translation) permettant d’adapter des éléments de documentation ou de fonctions (instructions, alertes, fichiers..) dans la langue natale de l’utilisateur.

L’outil software a été exploité pour le lancement en Espagne. Il pourrait servir aux prochaines déclinaisons des sites en allemand et en français. Des versions dans les deux dernières langues seraient en cours de test.

Des logiciels et des hommes

Outre le recours au logiciel, Facebook fait appel aux ressources humaines : en moins de quatre semaines, plus de 1500 utilisateurs hispanophones ont contribué à la traduction anglais-espagnol du service Web 2.0. Et le système collaboratif servira également à l’adaptation française.

Facebook en dit plus long dans son communiqué de presse pour annoncer une première phase d’internationalisation de son service. Il était temps car, désormais, 60% des membres de la plate-forme vivent en dehors des Etats-Unis (dont 2,8 million de membres actifs en Amérique latine et en Espagne).

Facebook recense 64 million de comptes actifs dans le monde (on aurait dépassé la barre des deux millions en France mais le chiffre reste à confirmer).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur