Facebook renforce encore le volet de la sécurité pour ses membres

Facebook a mis en ligne une nouvelle mouture de son centre de sécurité afin d’accompagner les utilisateurs (ados, parents, autorités…) dans la protection des données personnelles et la diffusion « contrôlée » de l’information.

logo-facebook

Victime de nombreux actes de piratage et de phishing, Facebook a décidé de faire un effort pour mieux protéger les comptes de ses 400 millions membres en ouvrant un nouveau centre de sécurité dédié aux parents, aux éducateurs, aux adolescents et aux autorités.

Ce centre de sécurité,  mis en place en collaboration avec le Comité consultatif de sécurité de Facebook, comprend cinq associations de sécurité sur internet d’Amérique du Nord et d’Europe : Common Sense Media, ConnectSafely, WiredSafety, Childnet International et The Family Online Safety Institute.

En janvier dernier, le réseau social avait déjà conclu un partenariat exclusif avec l’éditeur McAfee, afin de mettre à disposition des utilisateurs de la plate-forme un kit d’outils de sécurité pour se protéger des malwares.

Le nouveau centre de sécurité de Facebook délivre tout un panel d’informations pratiques pour informer pour permettre aux membres d’utiliser le site communautaire en toute sécurité.

Ainsi, il ne manque pas de rappeler les « principes généraux de sécurité » et les règles de bases à respecter.

Facebook invite ainsi ses utilisateurs à ne pas communiquer à un tiers leur mot de passe, à régler les paramètres personnels de confidentialité (encore tant décriés), à « signaler  les utilisateurs et les contenus enfreignant notre Déclaration des droits et responsabilités » et à « bloquer et signaler toute personne qui communique avec vous de manière indésirable ou inappropriée ».

Le centre de sécurité apporte aussi des informations sur les règles de sécurité sur Facebook à différentes catégories de population à travers une série de questions/réponses : les éducateurs, mais les parents, les adolescents qui surfent fréquemment sur le réseau social et enfin aux autorités (voir encadré).

Facebook : « un contrôle permanent sur ce que vous publiez »

Fréquemment pointé du doigt depuis la récente mise en place de ses nouveaux paramètres de protection des données personnelles, Facebook se fend cette fois-ci d’une page complète sur son centre de sécurité pour expliquer plus clairement sa politique en matière de confidentialité des informations.

Le site communautaire insiste ici sur le fait d’inciter les mineurs à protéger leur vie privée et met en avant le fait qu’il est possible d’exercer un  « contrôle permanent sur ce que vous publiez » , à condition « de définir un paramètre de confidentialité pour chacune de vos publications ».

Ce qui n’empêche pas la Fédération allemande des associations de consommateurs de demander le boycott de Facebook en Allemagne.

Le réseau social ne protègerait toujours pas assez les données confidentielles de ses utilisateurs.

Facebook dit non au « Panic Button »
Selon Cnet/News.com, Facebook a refusé de mettre en place sur son service un « Panic Button », un bouton d’alerte qui permettrait d’établir une liaison directe avec les forces de police en cas de soupçon d’actes de pédophilie sur le réseau social. Cette demande avait été formulée par les autorités britanniques de protection de l’enfance, à la suite d’un récent fait divers. Une jeune fille de 17 ans a été violée et assassinée par un criminel qu’elle aurait rencontré sur Facebook.
Derniers commentaires



One reply to Facebook renforce encore le volet de la sécurité pour ses membres
  • Le 14 avril 2010 à 17:18 par Guillaume

    En gros, ils continuent à faire comme d’habitude.

    Facebook crée un outil de renseignements sur les choses à faire pour protéger sa vie privée (que personnes ne lira car il est loin d’être mis en avant sur Facebook) tout en ouvrant de plus en plus les données de ses utilisateurs au plus grand nombre et en se permettant de les vendre sans notre accord.

    Le titre « Facebook renforce encore le volet de la sécurité » n’est pas vraiment des meilleurs. Il ne renforce rien, bien au contraire…

    «Nous sommes maintenant plus à l’aise avec l’idée de partager des informations, non seulement plus variées et en plus grand nombre, mais aussi avec un plus grand nombre de personnes. La norme sociale a simplement évolué avec le temps.» Prononcé par Mark Zuckerberg, fondateur et PDG de Facebook en janvier dernier…

    http://www.lefigaro.fr/web/2010/01/11/01022-20100111ARTFIG00551-sur-facebook-la-norme-est-d-exposer-sa-vie-privee-.php

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

22:44:19