Facebook suspend temporairement la collecte de données personnelles

Mobilité

Pour faire taire les critiques, Facebook rend indisponible pour quelques semaines la fonctionnalité permettant aux développeurs d’applications de collecter l’adresse et le numéro mobile des membres.

Nouveau revers pour Facebook concernant sa gestion de la vie privée de ses utilisateurs. Le réseau social a annoncé suspendre temporairement l’autorisation donnée il y a quelques jours aux développeurs d’applications tierces pour récupérer les adresses et numéros de téléphones mobiles des membres.

En effet, en début de semaine, Facebook avait permis aux développeurs d’applications utilisant l’API Graph Social de récupérer, lors de l’installation de cette application par un utilisateur, deux informations personnelles : son adresse postale ainsi que son numéro mobile, en lui demandant son autorisation, via l’apparition d’une petite fenêtre de dialogue.

Comme c’était prévisible, cette nouvelle possibilité de collecte de données privées a déclenché bon nombre de mécontentements. Face à ces critiques, Facebook fait donc machine arrière en expliquant suspendre pendant quelques semaines ce nouvel outil à destination des développeurs.

Pendant ce laps de temps, le réseau social compte discuter avec ses utilisateurs et promet de perfectionner la fenêtre de dialogue permettant de valider, ou non, l’autorisation permettant de récupérer l’adresse et le numéro de mobile.

Voilà qui devrait (un peu) rassurer les 600 millions de membre de Facebook… Rappelons que Sophos soulignait il y a quelques jours que ce service pouvait générer des problèmes de sécurité.

L’éditeur expliquait ainsi que de nouvelles applications malveillantes spécialement créées pouvaient alors voler les données privées incriminées…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur