Facebook tergiverse encore sur la publicité vidéo

MarketingPublicitéRégulations
facebook-publicite-video-report

Facebook ne devrait pas traiter la question du format publicitaire vidéo avant 2014. Le réseau social se donne le temps de prendre à nouveau la température auprès de ses 1,15 milliard de membres.

La publicité vidéo ne devrait pas faire son apparition sur Facebook avant l’année prochaine.

Établie fin 2012, la feuille de route initiale faisait état d’un déploiement de ce format innovant au cours du premier semestre 2013.

Mais l’échéance a été repoussée à plusieurs reprises, le réseau social préférant se donner le temps de prendre la température auprès de ses membres.

Aux dernières nouvelles, les expérimentations devaient démarrer dans les semaines à venir, initialement aux États-Unis, malgré le départ, à la mi-septembre, de l’un des principaux responsables du projet.

Mais le déploiement de ces spots publicitaires de 15 secondes dont la lecture se déclenche automatiquement (‘autoplay’, le son restant à activer manuellement) semble pour l’heure rester problématique.

Facebook souhaiterait en l’occurrence, avant d’initier les démarches, obtenir davantage de retours de la part de ses utilisateurs sur leur ressenti à l’égard de la publicité telle que présentée actuellement.

Plusieurs annonceurs partenaires en auraient été notifiés, selon les sources ‘proches du dossier’ qui se sont confiées à All Things Digital. Un échantillon restreint de testeurs serait sollicité en parallèle pour expérimenter l’autoplay sur Android et iOS.

Avec ce format plus percutant, Facebook cherche à capter les investissements réalisés d’ordinaire sur le média télévisuel.

Une telle ‘campagne télé 2.0’ pourrait coûter jusqu’à 2,5 millions de dollars par jour et pour cause : la société Internet de Mark Zuckerberg ne manque pas d’arguments.

Outre ses 1,15 milliards de comptes d’utilisateurs, elle revendique 700 millions de membres actifs au quotidien sur le Web.

Et d’ajouter que ces campagnes ‘TV sur le Web’ permettront d’affiner les cibles par catégories d’âge, mais aussi en fonction du sexe.

D’autres multinationales du Net s’attaquent à la question de la publicité vidéo : Google s’appuie sur YouTube tandis que Twitter cherche à développer l’interactivité entre les programmes de télévision et le micro-blogging.

En avril dernier, l’institut d’audience Nielsen synthétisait la situation du marché de la publicité TV via son étude trimestrielle Nielsen Global AdView Pulse.

Sur l’année 2012, les investissements publicitaires à la télévision ont augmenté de 4,3 % (350 milliards de dollars dans le monde).

Dans la répartition globale par média, Internet ne représentait encore que 1,9%.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : avez-vous entendu parler du nouveau Facebook ?

Crédit photo : wavebreakmedia – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur