Facebook tire 650 brevets de l’escarcelle de Microsoft

Cloud

550 millions de dollars. C’est la somme investie par Facebook pour faire l’acquisition de 650 brevets technologiques auprès de Microsoft. Le réseau social passe à la vitesse supérieure avant son entrée en Bourse.

Facebook appuie avant entrée en Bourse.

Pour consolider la défense de sa propriété intellectuelle dans le contentieux qui l’oppose à Yahoo, le réseau social aux 900 millions d’inscrits investit 550 millions de dollars dans l’acquisition quelque 650 brevets auprès de Microsoft.

Ces licences, la firme de Redmond les avait lui-même rachetées à AOL pour 1,056 milliard de dollars. Les deux parties avaient entériné la transaction le 9 avril dernier, des suites d’enchères qui auraient notamment impliqué Amazon, eBay et Google.

Microsoft était reparti l’escarcelle alourdie d’un généreux portefeuille de 925 brevets relatifs à la publicité mobile, au commerce électronique ou encore aux navigateurs Web, notamment feu Netscape, longtemps rival d’Internet Explorer.

Ce transfert de propriété intellectuelle s’était orchestré au nez et à la barbe de Facebook, qui s’était pourtant manifesté au rang des acquéreurs potentiels.

L’acharnement de Yahoo a poussé les équipes de Mark Zuckerberg à amorcer une phase de négociations avec Microsoft, pour qui le bénéfice d’un tel accord reste sujet à controverse, comme l’indique l’AFP.

Ces démarches menées dans la continuité du rachat d’Instagram (1 milliard de dollars mis sur la table) ne sont pas sans faire écho au rachat préalable, fin mars, de 750 autres brevets tirés du portfolio d’IBM.

Yahoo, qui a initié début mars un recours contre Facebook pour violation généralisée de copyright sur des licences descriptives d’un modèle de réseau social, n’a pas tardé à réagir, soulignant la position de faiblesse de son adversaire.

Nous considérons l’annonce d’aujourd’hui comme une validation de notre action“, en ont conclu les intéressés.

 

 

Crédit image : ©-Liv-Friis-larsen-Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur