Facebook va encore devoir relooker sa page d’accueil

Mobilité

La grogne monte chez les membres de Facebook qui n’arrivent pas à s’adapter à la nouvelle page d’accueil. Mais une nouvelle version est à l’étude.

Face aux réactions négatives de bon nombre de ses membres, Facebook va de nouveau devoir remanier sa page d’accueil, comme il l’a annoncé dans un billet de son blog officiel. Une nouvelle version avait fait son apparition le 11 mars, mais n’avait pas suscité l’adhésion espérée par le site communautaire. Les internautes ont massivement reproché à cette nouvelle page d’accueil d’être beaucoup trop complexe à utiliser.

“Nous avons reçu des milliers d’e-mails, de commentaires et de réactions sur le site de votre part, en plus des critiques directes de nos amis et familles”, a indiqué, Christopher Cox, le directeur produit du réseau social. “Voici les quatre choses que nous avons le plus entendu de votre part à propos de ces changements, et les domaines où nous allons immédiatement concentrer nos efforts pour apporter des améliorations dans les semaines à venir”.

Facebook veut ainsi “rendre plus contrôlable et pertinent la gestion des flux”, ces informations affichées sur la personnelle des utilisateurs et sans cesse réactualisées, et permettre de mieux mettre en avant et de rendre plus identifiables les “morceaux choisis”, ces ensembles de liens suggérés aux membres.

Tenter de satisfaire à tout prix les utilisateurs

Le réseau communautaire veut aussi mieux ordonner les différentes parties de la page personnelle d’un membre, pour lui permettre de retrouver ce qu’il cherche le plus rapidement possible : les requêtes d'”amis” et les invitations seront davantage mises en avant. Facebook veut aussi éviter de retourner complètement à l’ancienne version, et compte bien aider ses utilisateurs à s’adapter à la nouvelle page, qui mixera “du vieux avec du neuf”. Le site communautaire garde ainsi en tête qu’il doit satisfaire ses 175 millions d’utilisateurs “qui utilisent chacun le site d’une façon différente”.

Ce mécontentement concernant la page d’accueil est la deuxième levée de boucliers à laquelle Facebook doit faire face depuis le début de l’année. En février dernier, après avoir instauré dans ses CGU la licence perpétuelle sur les partages de données, le réseau social avait dû faire machine arrière face aux critiques. Facebook avait alors promis de désormais demander l’avis de ses membres concernant les éventuelles futurs changements qui seront apportés aux conditions d’utilisation.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur