Facebook veut éradiquer les messages fallacieux sur ses pratiques publicitaires

Cloud

La rumeur court que Facebook “autorise désormais des réseaux publicitaires externes à utiliser les photos publiées” par ses membres. La direction de la plate-forme réagit promptement.

Facebook tape du poing sur la table. Souvent critiquée pour ces atteintes à la vie privée (c’est le cas au Canada actuellement), la plate-forme communautaire se défend face à une nouvelle vague de rumeurs portant sur des dérives publicitaires.

Sur le blog de la société, Barry Schnitt, en charge de la communication portant sur les règles, avertit les membres Facebook que la société n’a nullement changé sa position concernant l’utilisation des photos par des annonceurs externes. C’est interdit, assure le responsable de la plate-forme.

Une mise au point nécessaire après l’apparition de messages ou de publications erronées sur les murs des utilisateurs en provenance d’applications extérieures : “FACEBOOK autorise désormais des réseaux publicitaires externes à utiliser les photos que vous publiez, ce SANS votre permission.”

La société Internet a décidé de supprimer les applications tierces qui poussent ce message fallacieux mais aussi les réseaux publicitaires qui favorisaient sa propagation.

“Nous interdisons systématiquement les publicités trompeuses, non-respectueuses des politiques de Facebook ou susceptibles de dégrader l’expérience utilisateur”, assure Barry Schnitt, qui invite ses membres à signaler les abus.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur