Cloud

Facebook veut imposer sa propre vision de la vie privée sur Internet

logo-facebook
0 0

En proposant à ses membres de nouveaux paramètres de protection des données personnelles, parfois jugés trop laxistes, le fondateur de Facebook estime qu’il ne fait que suivre la nouvelle norme sociale.

Facebook joue à la girouette concernant la protection de la vie privée de ses membres. Début décembre, le site communautaire avait proposé à ses 350 millions utilisateurs une palette d’outils permettant de régler les paramètres de son profil et de mieux protéger ses données personnelles.

Mark Zuckerberg, fondateur et P-DG de Facebook, a expliqué, lors d’une interview vidéo accordée à Mike Arrington, du site TechCrunch.com, que le fait de partager des données privées sur Internet étaient désormais la « norme« .

« Les gens sont maintenant à l’aise avec l’idée de partager plus d’informations différentes, ils sont aussi plus ouverts et à plus d’internautes […] La norme sociale a évolué depuis quelques temps », a-t-il estimé au micro de TechCrunch.

On peut ainsi comprendre que les membres de Facebook, et les internautes en général, ne seraient plus réticents à l’idée de partager leurs données personnelles, sur le réseau social comme sur la Toile…

Mark Zuckerberg tente ainsi, plus ou moins habilement, de justifier sa récente politique d’évolution des règles de sécurisation de la vie privée initiée par Facebook il y quelques semaines.

Facebook ne ferait que suivre la nouvelle norme sociale

Le réseau social propose ainsi à ses membres toute une série de filtres permettant de définir, au cas par cas, des règles d’accès pour chaque élément de son profil. Facebook laisse alors le choix aux internautes de conserver leurs paramètres initiaux ou alors de les faire évoluer suivant les nouvelles règles prônées.

Si l’internaute décide d’adopter ces nouvelles règles de confidentialité des informations qu’il diffuse sur le site, il peut alors restreindre ou, au contraire, ouvrir plus largement l’accès à différents éléments de leur profil (photos, vidéos) à ses contacts selon ses envies.


Inscrivez-vous aux newsletters ITespresso