Facebook voit grand pour les petites annonces

Apps mobilesE-commerceMarketingMobilitéSocial Media
facebook-sales-groupes

Les membres des groupes Facebook dédiés à l’achat-vente de biens et services vont bénéficier de nouvelles options pour mieux structurer leurs annonces.

Facebook veut faciliter la publication de petites annonces sur son réseau social.

Les membres des groupes dits “commerciaux” – car dédiés à l’achat-vente de biens et/ou de services – auront bientôt accès à un module “Vendre” qui leur permettra de mieux structurer leurs offres en ajoutant une description du produit, un prix et un lieu de collecte ou de livraison. Ce formatage par défaut devrait simplifier le travail des administrateurs, tout en fournissant aux acheteurs potentiels des informations-clés qu’ils n’auront pas à demander par message privé.

Il sera également possible d’associer à des publications le marqueur “Disponible” ou “Vendu”, sans avoir à modifier directement le texte de l’annonce ou à la supprimer. Les vendeurs auront par ailleurs accès à un historique de leurs transactions.

Repérée en décembre lors de sa phase pilote, cette offre commence à être déployée sur desktop et sur mobile (iOS, Android). Mais il faudra attendre plusieurs mois avant une disponibilité générale, y compris en France. Les administrateurs de groupes qui souhaiteraient tester l’outil sont invités à remplir un formulaire. Les gestionnaires de pages publiques ne sont pas concernés.

Ces “groupes commerciaux” se positionnent, aux Etats-Unis, comme une alternative à la référence Craigslist. En France, il s’agit plutôt d’une concurrence au site LeBonCoin.fr. Illustration avec le groupe Made by Mama Buy/sell/Trade, vitrine pour les artisans du comté de Pinellas (Floride) qui souhaitent commercialiser leurs objets faits main. Autre exemple : cette initiative du guitariste professionnel Kadu Carvalho pour aider les musiciens au Brésil à acheter et vendre des instruments.

Comme le note TechCrunch, ces efforts de structuration des petites annonces induisent un chantier de plus grande envergure. Notamment sur mobile, où la recherche d’objets par mots-clés n’est pas encore disponible via l’application Facebook Groups. La prise de contact avec les vendeurs constitue un autre écueil : à l’heure actuelle, les messages arrivent dans le dossier “Autres” et ne sont bien souvent jamais consultés.

Crédit photo : Ken Wolter – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur