Factures dématérialisées : 4 entreprises sur 10 font appel à un intégrateur

Cloud

Selon une étude Markess, plusieurs prestataires aux profils complémentaires interviennent sur ce type de chantier IT.

Selon le cabinet Markess International, la dématérialisation des factures reste un sujet phare pour moderrniser la gestion administrative des entreprises, malgré le ralentissement économique.

La société de conseils spécialisée dans l’analyse de la modernisation des entreprises avec les NTIC, vient de publier son étude ad hoc : “Bénéfices & Gains de la Dématérialisation de Factures “. Juste avant le Forum de la Dématérialisation qui se déroulera du 3 au 4 décembre à Paris.

Ce marché devrait progresser de 42% entre 2008 et 2010. Ainsi, il pèserait 385 millions d’euros à la fin de l’année pour atteindre 510 millions d’euros en 2010.

Aujourd’hui, les deux tiers de ce marché, soit 255 millions d’euros, sont consacrés aux prestations de services associées à la dématérialisation de factures : conseil en amont, services liés à l’exploitation des solutions, services d’externalisation.

Le secteur des logiciels, sur lesquels reposent les projets de dématérialisation de factures, pèse quant à lui 130 millions d’euros. En 2008, 52% des entreprises désirant migrer vers une solution de dématérialisation des factures se sont tournées vers un éditeur logiciel.

Elles peuvent soit acquérir des licences pour un hébergement du service sur site, soit opter pour des services en mode Software as a Service (disponibles directement par Internet).

Quatre organisations sur dix à la recherche de solutions plus poussées de dématérialisation de factures choisissent de faire appel à un intégrateur (Cap Gemini, Accenture, Logica…) pour qu’elles puissent intégrer la solution choisie avec l’existant informatique.

Chaîne d’acteurs pour une prestation globale

A la recherche d’une plus grande interopérabilité, un tiers des organisations clientes favorisent le recours à un opérateur de services en fonction d’un critère principal : la mise à disposition d’une plate-forme prenant en charge les différents formats et les multiples formes de dématérialisation de factures (comme Accelya, Cegedim, Xerox Global Services).

Au-delà de ces trois grandes catégories d’acteurs (éditeurs de logiciels, intégrateurs et opérateurs de services), Markess International note que les entreprises font aussi appel à d’autres types de prestataires, comme des opérateurs spécialisés dans l’échange de données informatisées (EDI), des tiers archiveurs ou même des cabinets de conseil.

En règle général,  les prestataires ne travaillent pas seuls. L’instauration d’un système dématérialisé des factures nécessitent des compétences complémentaires : 85% d’entre eux collaborent directement avec des partenaires sur les projets de dématérialisation de factures qui leur sont confiés. Quels sont leurs domaines d’intervention ? On peut en citer trois : la fourniture de certificats de signature électronique, la numérisation et l’archivage électronique des factures.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur