FAI : Club Internet a vécu

Cloud

Club Internet a définitivement cessé son activité de fournisseur d’accès. Les abonnés sont invités à migrer vers les offres de Neuf Cegetel.

C’était prévisible. Depuis ce mercredi 2 janvier 2008 au matin, le fournisseur d’accès Club Internet a officiellement disparu de la toile. L’URL Club-Internet.fr renvoie désormais à une page baptisée Neuf-CI aux couleurs de l’opérateur Neuf Cegetel qui a absorbé le FAI en juillet 2007. Et le portail Club Internet opère désormais sous l’étiquette “Neuf Club Internet avec AOL” .

L’intégration de Club Internet au sein du groupe s’effectue de la même manière que pour les précédentes acquisitions Cegetel et AOL“, nous dit-on du côté de Neuf Cegetel. A savoir l’arrêt de la commercialisation des forfaits de Club Internet et le lancement d’une offre de migration vers le forfait triple play 100 % Neuf box. Une stratégie qui devrait permettre aux abonnés de l’ancienne marque de T-Online France de bénéficier de conditions commerciales favorables.

Concrètement, les quelques 600 000 abonnés ADSL de Club Internet se verront proposer, dans les semaines qui viennent, une offre de migration vers le forfait phare du groupe. Sans aucune obligation. “Les abonnés Club Internet qui voudront le rester conserveront leurs conditions actuelles“, souligne l’opérateur. Les “boxes” de Club Internet étant compatibles avec le réseau haut débit du deuxième opérateur français.

90 % des abonnés sous Neuf

Mais Neuf Cegetel à tout intérêt à homogénéiser son parc de modems/décodeurs et unifier ses services derrière une seule marque. Le groupe n’a d’ailleurs pas caché son ambition de fédérer 90 % des abonnés sous la marque Neuf fin 2008 contre 61 % aujourd’hui.

Pour cela, il faudra également convaincre les environs 100 000 utilisateurs de l’offre télévisuelle de Club Internet de migrer sur Neuf TV. Ce qui ne sera pas une mince affaire. L’offre de Club s’appuie en effet sur la technologie propriétaire Microsoft TV, incompatible pour l’heure avec les solutions de Neuf développées en interne qui lui permettent de maîtriser l’offre audiovisuelle dans ses contenus comme dans ses technologies et services qui en découlent.

Quid de Microsoft TV?

Du côté de Neuf, “aucune décision n’a été prise pour savoir si la plate-forme de Microsoft sera supportée“. Les discussions avec Microsoft se poursuivent. Neuf Cegetel pourrait bien transposer certaines technologies de Microsoft TV, notamment. En attendant, l’opérateur assure que les abonnés Microsoft TV de Club Internet continuerons à bénéficier de leur service.

Créé en 1995 au sein du groupe Lagardère, Club Internet fut l’un des pionniers de l’Internet français. Dès 1998, il propose un pack (forfait et modem) bas débit. En 2000, le fournisseur d’accès est cédé à T-Online, filiale de Deutsche Telekom. Déjà à cette époque, le FAI propose une offre de télévision sur PC sous forme d’abonnement avec LivePass (LCI, Eurosport, Teletoon, MCM Pop et MTV Live) à l’heure où l’ADSL se développe. Mais des retards pris sur le marché du dégroupage et les offres triple play lui font céder le pas face aux Free, Neuf Telecom (devenu Neuf Cegetel en 2005) et surtout Wanadoo (Orange aujourd’hui) beaucoup plus offensifs (sans parler des disparus comme Tiscali). A l’été 2007, Neuf Cegetel emporte Club Internet pour 465 millions d’euros. Neuf Cegetel aura mis à peine six mois pour absorber la marque et les services de Club Internet dans son giron. Au tour des abonnés maintenant.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur