Faille de sécurité majeure dans Windows XP

Cloud

Windows XP n’est donc pas infaillible. Le numéro un mondial des logiciels, Microsoft, a confirmé qu’une brèche existait dans son nouveau système d’exploitation Windows XP. La faille concernerait le service UPnP (Universal Plug and Play) et toucherait également les versions Windows 98, 98SE, et Me.

Microsoft, qui a vendu plus de sept millions de copies du Windows XP depuis son lancement le 25 octobre dernier, avait alors présenté son nouveau système d’exploitation comme le plus sûr jamais conçu par la compagnie. Pourtant, la société vient d’annoncer la découverte d’une brèche majeure. La vulnérabilité concerne le service UPnP (Universal Plug and Play). Ce dernier permet la mise en réseau automatique, c’est-à-dire sans configuration, de périphériques tels que les imprimantes, scanners…

La faille ne concernerait pas seulement XP, mais aussi Windows 98, 98SE, et Windows Me. Tous les OS 98, 98 SE ne sont pas concernés. A la différence de Windows Me et XP dont les services UPnP sont automatiquement activés, il est nécessaire de les télécharger pour Windows 98 et 98SE. Selon les explications fournies pas Microsoft, la faille se situerait au niveau du processus de communication utilisé par les périphériques pour s’identifier entre eux, qui permettrait de prendre le contrôle du protocole et, partant, de la machine. Autrement dit, un pirate informatique peut prendre le contrôle à distance d’un ordinateur lorsque celui-ci est connecté à Internet. Microsoft a rapidement mis un correctif à disposition, que l’on peut automatiquement installer (c’est conseillé !) par l’intermédiaire du service Windows Update.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur