Faille Windows Shell : Microsoft sort un patch temporaire

CloudPoste de travailSystèmes d'exploitation

Microsoft propose un correctif de premiers secours en attendant de colmater définitivement la vulnérabilité qui touche les fichiers de raccourcis de Windows.

A la suite d’une vulnérabilité découverte dans la gestion des fichiers de raccourcis de Microsoft Windows, l’éditeur annonce via le blog TechNet qu’un patch temporaire automatique (“automated “Fix It”) est désormais disponible.

Celui-ci est censé empêcher les tentatives d’attaques à travers cette faille en attendant de colmater la vulnérabilité définitivement.

Mais l’équipe du Microsoft Security Response Center (MSRC) a encore besoin de temps pour trouver une solution pérenne.

Le 16 juillet, Microsoft avait émis un bulletin de mise en garde portant sur une vulnérabilité Windows Shell.

Par le biais de fichiers de raccourcis, un pirate peut exécuter du code arbitraire et prendre le contrôle d’une machine à distance à l’insu de son utilisateur.

Cela peut aller très vite, souligne le portail de la sécurité informatique de l’ANSSI : dès l’ouverture – via l’explorateur Windows – d’un dossier contenant les fichiers de raccourcis malformés, sans qu’aucune autre action de l’utilisateur ne soit nécessaire.

Et toutes les versions de Windows sont vulnérables…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur