Fairplay pourrait être utilisé pour verrouiller les CD

Cloud

Le système de verrouillage d’Apple pourrait être adopté pour protéger les CD musicaux dès 2005. Un choix susceptible de relancer la guerre des formats entre Microsoft et Apple.

L’appel du pied de Macrovision et Sunncomm en direction de Fairplay, le système de gestion de droits numériques (DRM) d’Apple, n’est pas passé inaperçu. Les deux principaux fournisseurs de solutions de protection de CD ont depuis plusieurs mois fait savoir au constructeur de Mac qu’ils désiraient obtenir le droit d’utiliser Fairplay (voir édition du 18 mars 2004).

La question de la licence du système de protection de morceaux de musique d’Apple – celui-là même qu’elle utilise pour les titres vendus sur sa boutique en ligne – est au centre des enjeux rencontrés par l’industrie du disque. Fairplay, tout comme le système de DRM du WMA, le format propriétaire de Microsoft, pourrait être utilisé pour verrouiller les droits d’utilisation des oeuvres phonographiques distribuées sur CD (voir édition du 2 octobre 2001).

Pour le moment, Sunncom et Macrovision proposaient la protection des copies avec WMA ou ATRAC3, le format de Sony (voir édition du 19 mars 2004). Mais selon The Register, Macrovision serait sur le point de proposer également Fairplay dès la fin de l’année 2004 sur sa solution de verrouillage, CDS-300. La bêta de la prochaine version du logiciel est annoncée par la société comme devant être compatible avec iTunes et l’iPod dans les prochains mois. CDS-300 doit permettre l’encodage en temps réel des masters musicaux dans les trois principaux formats appelés à être utilisés pour la musique numérique : WMA, ATRAC3 et AAC/Fairplay. Cette fois-ci, il ne s’agit pas d’un contournement de Fairplay, comme celui que pratique Real Networks (voir édition du 30 juillet 2004). Macrovision entend en effet disposer d’une licence en bonne et due forme de la part d’Apple.

Bras de fer entre Microsoft, Sony et Apple

Cette adoption, si elle intervenait, devrait relancer le bras de fer que se livrent Microsoft, Sony et Apple sur le marché émergent de la musique numérique. Microsoft dispose en effet de la base installée la plus importante de lecteurs multimédias (avec Windows Media Player), Sony se veut le principal pourvoyeur de baladeurs (avec 25 millions d’unités par an), tandis qu’Apple entend rester le leader de la distribution de musique en ligne avec à ce jour plus de 125 millions de titres vendus. Les rumeurs de l’adoption de Fairplay pour la distribution de musique sur CD sont apparues alors que Microsoft vient de lancer sa propre échoppe de distribution de musique en ligne (voir édition du 2 septembre 2004).

L’apparition de FairPlay sur les CD est susceptible de lancer les majors dans une course à la gestion des droits sur ce support de masse. Un premier CD verrouillé arrivé au sommet du Top 50 américain en juillet leur montre la voie. Pour l’utilisateur, la multiplication de ces formats d’encryptage devrait compliquer l’achat de musique jusqu’à ce que l’un d’entre eux s’impose ou qu’un standard soit adopté.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur